Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 mai 2018 6 05 /05 /mai /2018 05:53
Un jazzman en grève de la faim

Le combat de Franck Nicolas pour le jazz créole

Depuis le 24 avril, le trompettiste Franck Nicolas a commencé une grève de la faim pour protester contre le sort que Pôle emploi lui fait et que la société fait à la musique créole.

Il a communiqué sobrement la nouvelle sur son mur facebook en postant une photo de lui surmonté de ces quelques mots : "En grève de la faim". L'artiste guadeloupéen explique les raisons de son geste pour deux raisons, la première, c'est que l'association qui lui délivre l'essentiel de ses cachets d'artiste (comme à la plupart des artistes de Montpellier où il est installé), a été déclarée invalide par Pôle emploi. "Je me retrouve condamné à rembourser deux ans d’assedic, explique-t-il, et on ne me verse plus d’indemnité... Bref, ils me jettent à la rue." Il proteste donc contre cette chasse aux intermittents du spectacle qui sont souvent vilipendés alors que, défend-il, "c'est l'art qui donne du rêve et de l'espoir à la population". Et pour ce qui le concerne, c'est du jazz ! Et là, vient la seconde raison de son geste désespéré : il dénonce "une discrimination évidente à l’égard de la musique jazz qui vient de Guadeloupe ou de Martinique. "Quel musicien des Antilles françaises a déjà eu une Victoire jazz de la musique ? Pourquoi n’y a- t-il aucun Martiniquais ou Guadeloupéen avec son groupe de jazz Caribéen sur la grande scène de Marciac ?" Alors qu'un appel à la solidarité a été lancé sur leetchi (www.leetchi.com/c/en-solidarite-avec-franck-nicolas),

Du jazz-ka à Marciac !

Franck a reçu de nombreux soutiens dont celui de Roland Brival qui milite pour "la reconnaissance collective de notre "différence" dans les festivals musicaux de l'hexagone". L'artiste martiniquais rappelle que le jazz n'est pas qu'une musique américaine : "De nombreux musiciens de la sphère Caraïbe ont participé à son élaboration. Et s'ils parlent le créole en Louisiane, c'est bien la preuve que nous y avons laissé des traces ! C'est tout un pan de notre culture qu'ont confisqué les Français dits hexagonaux, et qu'ils refusent de nous rendre. Au nom de quoi ? Serions nous des "Français" mis à part ? Ignorés ? Sous-évalués?  Marre de tout ça! Et je comprends ton indignation, Franck."

Franck Nicolas, à l'instar des Alain Jean-Marie, des Mario Canonge, des Jacques Schwartz-Bart, des Arnaud Dolmen (la liste ne saurait être limitée) s'interroge : "On n’est pas du niveau des autres ? Est- ce que nos musiques, la biguine, le jazz-Ka ou le jazz-bèlè, sont si peu intéressantes qu’elles ne méritent pas d’être programmées dans tous les festivals jazz en France? Font-elles peur parce qu’elles prennent racine dans l’histoire de nos îles ?"

Le cri de Franck Nicolas a toutefois été bien relayé sur les réseaux sociaux et dans la presse nationale. Mercredi matin, Franck donnait de ses nouvelles. Il a perdu 5 kilos, s'est senti mal samedi dernier à Nîmes alors qu'il devait jour, mais a pu tout de même souffler, y compris dans les aigus ! " Wouaw, écrit-il, le corps humain est une œuvre artistique parfaite de Dieu..." Faut l'espérer, car pour l'heure, il n'a pas l'intention de s'arrêter.

FXG, à Paris

A noter, la musique de la pièce de théâtre "Bo lanmou pa lwen" de Franck Salin, qui sera jouée en Guadeloupe du 25 mai au 3 juin, est signée Franck Nicolas...

Un morceau de solidarité

Pour prolonger son combat et la chaîne solidaire qu'il a su créer, Franck Nicolas a composé un morceau, "peut être mon ultime composition : Greve De La Faim... " Pour manifester de façon originale et pacifique, il demande à tous les musiciens qui le souhaitent de rejouer cette petite mélodie. "Ca sera un acte solidaire et surtout de liberté pour l'expression des jazz de Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion..."

Il met à disposition les play-backs sur SoundClound.

https://soundcloud.com/franck-nicolas-jazz-ka

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents