Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 04:36
L'Outre-mer à l'Elysée

Une feuille de route pour les Outre-mer

La cérémonie de clôture des assises des Outre-mer s'est déroulée jeudi matin à l'Elysée en présence de très nombreux élus et acteurs socio-économiques des Outre-mer. Après la présentation des principales mesures par la ministre Annick Girardin, le chef de l'Etat s'est longuement exprimé sur "l'archipel de France", a annoncé un nouveau point d'étape dans 18 mois et la tenue d'un sommet des îles du monde en 2020, sans doute dans un territoire d'outre-mer.

Un an après la nomination du coordinateur des assises, Thierry Bert, la ministre est venue présenter hier au président de la République le fruit des assises, le livre bleu outre-mer. Ce sont d'abord des outils pour la transformation des territoires grâce aux contrats de convergence et de transformation 2019-2022 pour mettre en oeuvre les priorités des territoires et leurs projets. Dans le grand plan d'investissement, 1 milliard d'euros ont été fléchés pour les Outre-mer dont 700 000 pour la formation. Le fonds exceptionnel d'investissement  est abondé de 500 millions d'euros pour le quinquennat, soit 110 millions par an. Cette augmentation de 40 a 110 millions d’euros sera financée par des « modulations de paramètres de dispositifs fiscaux existants », c'est-à-dire la disparition de l’abattement sur l’impôt sur le revenu dans les OM, ainsi que cela avait été évoqué dès l'an dernier par le ministère des Outre-mer...

Les dispositifs de soutien financier de la banque publique d'investissement sont étendus en Outre-mer. Un nouveau dispositif d'intervention doté de 400 millions (Caisse des dépôts et BPI) sur la durée du quinquennat sera piloté par la rue Oudinot. Des plateformes d'ingénierie au soutien des collectivités seront mis en place ainsi qu'un accompagnement renforcé dan le cadre de l'agence nationale de cohésion des territoires. Elle a encore annoncé la création de 6500 places de crèche et 500 policiers ou gendarmes supplémentaires ainsi qu'une conférence nationale pour la sécurité des Outre-mer. Un projet de loi relatif aux risques naturel en outre-mer devrait également être adopté avant l'été 2019. La prévention des violences faites aux femmes devrait bénéficier de crédits supplémentaires comme les programmes de réussite éducative seront étendus à tous les quartiers de la politique de la ville dans les Outre-mer.

Annick Girardin a annoncé la prolongation de la défiscalisation jusqu'en 2025, mais également la lutte contre les déserts médicaux (recrutement de 500 médecins hospitaliers) et "des actions de prévention sans précédent" dans le domaine des grossesses précoces, de l'obésité, de l'alcoolisme et des maladies tropicales, un effort important dans la recherche et l'innovation industrielle avec l'intervention de l'agence nationale de la recherche.

La ministre a encore annoncé que 2030 signifierait la fin du financement de la production des énergies fossiles. Un fonds pour la préservation de la biodiversité sera aussi créé l'an prochain. Enfin, la réforme constitutionnelle devrait permettre aux DROM d'adapter les règles dans les domaines du transport, de l'urbanisme, de l'énergie, du logement, de la santé...

La ministre a achevé sa présentation en lançant ces mots : "La France est monde" et en laissant la parole au président qui a dévoilé sa vision de l'archipel France.

FXG, à Paris

Les projets retenus

L'équipe projet ultramarin a retenu 25 dossiers qui ont donné lieu dans la foulée de la présentation du livre bleu outre-mer à des échanges dits "speed dating" entre les porteurs de projets et une dizaine de ministre, directeurs ou présidents d'établissements publics.

Guadeloupe

Parmi ces projets, celui de l’association martiniquaise Bourse Alizés qui récompense, aide financièrement et accompagne des bacheliers méritants porteurs d’un projet d’étude ambitieux. Forte de son expérience et de son succès en Martinique, elle souhaite aujourd’hui étendre son action à la Guadeloupe en associant 6 partenaires locaux : Les Cinémas Rex et d’Arbaud, Grand Moulin des Antilles, la BNP Paribas, la SARA, Randstad et Lafarge. Celui du syndicat agricole des planteurs de café, de cacao et de vanille de Guadeloupe (SAPCAF) qui ambitionne de développer des filières café et cacao de niche et à haute valeur ajoutée sur le territoire guadeloupéen. Le projet Karukera Bay qui vise à aménager le port de Pointe-à-Pitre pour renforcer son attractivité notamment en terme de tourisme de croisière. Et encore Marie-Galante Ile durable, qui veut faire de la Galette un modèle de développement durable...

Guyane

Parmi ces projets, celui de Kwala Faya qui vise à électrifier les villages isolés de Guyane grâce au photovoltaïque, le label Guyane qui entend valoriser la qualité et l’originalité des produits agricoles guyanais, Guyaclic, qui veut généraliser l’accès aux ressources numériques en Guyane et encore La Maison du Cinema qui veut valoriser le potentiel cinématographique et télévisuel guyanais.

Martinique

Parmi ces projets, le Centre d’interpretation de l’architecture et du Patrimoine (Ciap) qui entend valoriser la richesse architecturale de la ville de Saint-Pierre, celui de VALCACO qui veut structurer une filière cacao d’excellence en Martinique, le Martinique Hub Caraïbe qui se propose de bâtir une offre durable pour la croisière en Martinique, le Spiritourisme qui cherche à développer une offre touristique autour des rhums AOC en Martinique.

Mayotte et Réunion

Parmi ces projets, Mayotte se distingue avec la baie des tortue, un projet de création d'un flagship de l’écotourisme, un datacenter de dernière génération au coeur de l’Océan indien tandis que la Réunion veut créer un circuit de sports mecaniques pour lutter contre l’insécurité routière, une cellule pour accompagner les sportifs de haut-niveau réunionnais, développer le projet Technologie Solaire SHP et produire une énergie propre et abondante pour La Réunion, Capeline, un centre d’accompagnement pédagogique en ligne pour les élèves réunionnais ou encore URCOOPA pour développer la coopération agricole entre La Réunion et Madagascar.

Tous les lauréats de ce concours seront honorés à la rentrée au moment du forum des projets. Ces projets seront accompagnés dans le cadre des plans de convergence.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents