Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 06:00
Les fonds du POSEI sauvegardés

Les commissaires Hogan et Moscovici rassurent les agriculteurs des RUP

"Mon engagement, a déclaré mardi le commissaire européen Phil Hogan, et celui du président Juncker sont des engagements solennels." La démonstration de force déployée par Eurodom lundi et mardi à Bruxelles a donc payé puisque les deux commissaires européens, Phil Hogan pour l'agriculture et Pierre Moscovici pour l'économie se sont engagés devant les 170 représentants des filières agricoles et agroalimentaires des régions ultrapériphériques de l'Europe à ne pas toucher à l'enveloppe du programme d'options spécifiques liés à l'éloignement et à l'insularité (POSEI).  Phil Hogan a déclaré qu'il s'engageait "à ce que l'on recule sur la baisse de 3,9 %" qui figure dans le projet de budget des commissaires. "Je ne peux rien vous promettre pour des enveloppes budgétaires supérieures", s'est-il même permis d'ajouter tout sourire. Reconnaissant que les économies des RUP sont dans "des situations spécifiques uniques", il a assuré que la Commission "continuerait de les prendre en considération". Peu avant, le conseiller RUP de la commissaire Corina Cretu abait lancé : "Les régions ultrapériphériques sont ultra importantes !"

Ce retournement de situation s'explique notamment par le fait que le président de la Commission s'était publiquement engagé à ne pas toucher le POSEI lors de sa visite à Cayenne avec le président Macron en octobre dernier.

Par ailleurs, lundi au parlement européen, les 12 eurodéputés des RUP dont Younous Omarjee et Louis-Joseph Manscour ont aussi rappelé que le POSEI avait le soutien du parlement. Or, si la commission propose le budget, c'est le Parlement et le conseil des ministres européen qui l'adoptent. M. Omarjee a indiqué que le budget global de l'Union était en hausse pour la période 2021-2027 malgré le Brexit grâce au fonds européen de développement. Ainsi, le budget de la politique migratoire va croître de 210 % en passant de 10 à 30 milliards, celui de la défense de 1,9 à 24 milliards... "La Commission, a-t-il expliqué a fait le choix de financer de nouvelles priorités et de sacrifier la solidarité et les territoires ruraux." Louis-Joseph Manscour assurait derrière son collègue réunionnais la "volonté de gagner cette bataille". Il est vai que la somme en jeu semblait dérisoire à côté des milliards évoqués puisque le POSEI ne coûte que 678 millions et la baisse envisagée dépassait tout juste les 25 millions...

Dernier à intervenir devant les socio-professionnels des RUP, Pierre Moscovici est venu confirmer la bonne nouvelle : "Le bilan de la Commission Juncker, a-t-il déclaré, est ambitieux pour les RUP." Il a assuré que la commission reconnaissait l'utilité des dispositifs fiscaux spécifiques comme pour les quotss de rhum ou l'octroi de mer. "La Commission européenne, a-t-il encore affirmé, soutiendra le maintien du niveau du POSEI. La Commission propose, les Etats disposent !"

FXG, à Bruxelles

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents