Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 05:14
Loto patrimoine

Un loto pour le patrimoine en péril

La maison du receveur des douanes à Saint-Laurent, celle d'Aimé Césaire à Fort-de-France, l'habitation Bisdary à Gourbeyre, Maison Rouge à Saint-Louis et encore la sucrerie Soulou à Mayotte sont les cinq sites emblématiques qui seront restaurés grâce aux fonds du "loto patrimoine".

"Le patrimoine est une part de l'identité et du rêve français." Jeudi après-midi dans la salle des fêtes du palais de l'Elysée, le chef de l'Etat s'est adressé pendant près d'une demi-heure à un parterre d'invités composés de quelque 200 personnes engagées pour le patrimoine.

Parmi celles-ci, le député Martiniquais Serge Létchimy, réunionnais Thierry Robert et guyanais Lénaïck Adam, le maire de Saint-Laurent du Maroni, Léon Bertrand, mais également le président de la Région Réunion, Didier Robert, la vice-présidente de la Collectivité territoriale de Guyane, Hélène Sirder, et encore le sénateur Antoine Karam.

Ils étaient là car parmi les 2000 monuments identifiés comme "patrimoine en péril" par Stéphane Bern, 17 sont situés en outre-mer et bénéficieront de fonds dès cette première campagne de don et de mécénat. Il s'agit en Guyane du bagne des Annamites à Montsinéry-Tonnegrande, du camp des Hattes à Awala Yalimapo, de la maison traditionnelle du parc naturel régional à Kaw, de la maison du receveur des douanes à Saint-Laurent-du-Maroni.

En Martinique, c'est le fort de l'îlet à Ramiers, la maison Telle à Saint-Esprit et la maison d'Aimé Césaire à Fort-de-France. En Guadeloupe, c'est l'habitation Routa à Lamentin et l'habitation Bisdary à Gourbeyre. A Saint-Barth, c'est  le clocher de Gustavia et à Saint-Martin la plantation Mont-Vernon. A Mayotte, c'est la sucrerie Soulou à M'Tsangamouji et l'ancienne caserne de Dzaoudzi. Enfin, à la Réunion, il s'agit du site de Maison rouge à Saint-Louis, l'école Saint-Charles à Saint-Pierre, l'hôtel Laçay à Saint-Paul et le kiosque de la Villa Follio à Hell-Bourg.

Grattage et tirage

Si l'Elysée a voulu mettre en avant 18 projets emblématiques, soit un par région métropolitaine et d'outre-mer, en tout, ce sont 251 projets répartis sur tout le territoire qui ont été jugés prioritaires. En septembre dernier, Emmanuel Macron a missionné Stéphane Bern afin qu'il identifie le patrimoine en péril et qu'il trouve des solutions de financement innovantes pour le restaurer. C'est ainsi que lors du vote de la loi de finances rectificative 2017, la part de l'Etat sur les recettes des jeux organisés au profit du patrimoine serait attribuée à la fondation du patrimoine afin d'alimenter un fonds "patrimoine en péril".

Ainsi, à partir du 3 septembre, seront vendus dans les points de vente de la Française des jeux un jeu de grattage distribué à 12 millions d'exemplaire et d'un coût de 15 euros. A noter que les visuels sur les tickets à gratter, représentent un monument notoire comme le château de Chambord ou le mont Saint-Michel, quatre monuments emblématiques et métropolitains repérés par la mission Bern et la maison d'Aimé Césaire, choisie comme emblème des monuments en outre-mer.

Le 14 septembre, veille de la journée du patrimoine, aura lieu le tirage d'un super loto "mission patrimoine" doté de 13 millions d'euros.

Avec ce dispositif, la fondation du patrimoine et Stéphane Bern comptent ramasser de 15 à 20 millions d'euros avec lesquels ils vont pouvoir financer la restauration des 251 projets sélectionnés. Pour l'heure, 6 millions sont déjà fléchés sur les 18 projets emblématiques. La maison du receveur des douanes, bénéficiera de 200 000 euros, celle d'Aimé Césaire 100 000 euros, le site de Maison rouge, 118 000 euros et l'habitation Bisdary, 900 000.

L'opération, a assuré la ministre de la Culture, sera renouvelée chaque année autour de la journée du patrimoine.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents