Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 06:58

L'Autorité de la concurrence et les marchés de dégagement

L'Autorité de la concurrence a été saisie par le ministre de l'Economie et des Finances d'une demande d'avis concernant les importations et la distribution des produits de grande consommation dans les départements d'outre-mer, c'est-à-dire les produits dits de dégagement. Lors de la séance publique du

25 mai dernier sur le projet de loi Agriculture et Alimentation, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, interpellé par la députée NG Ericka Bareigts  avait annoncé une « saisine de l’Autorité de la concurrence pour pouvoir traiter ces marchés de dégagement, c'est-à-dire des produits à très bas prix, qui ne permettent pas aux productions locales de pouvoir créer les conditions de leur développement économique ».

L'Autorité de la concurrence devra donc analyser l'évolution des prix sur les marchés en cause depuis l'établissement de son précédent avis de 2009, ainsi que les causes susceptibles d'expliquer le maintien d'un différentiel de prix par rapport aux marchés métropolitains, mais également l'impact sur le fonctionnement des marchés de détail et sur les producteurs locaux de la commercialisation de denrées alimentaires relevant des marchés dits « de dégagement ».

Les niveaux de prix dans ces territoires montrent en effet des écarts persistant avec ceux pratiqués en métropole, au détriment du pouvoir d'achat des ménages, de la compétitivité des entreprises et de la croissance dans les territoires ultramarins.

Son analyse comprendra enfin un volet spécifique relatif au transport maritime et aux services portuaires, dont le coût a un impact non négligeable sur les prix de revente des marchés de détail.

Le futur avis sera l'occasion de réévaluer la situation de la concurrence dans ces secteurs, en prenant en compte notamment l'impact des lois du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique en outre-mer (loi vie chère) et du 28 février 2017, dite loi égalité réelle outre-mer.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents