Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 16:13
Mounia sort Mixx Moun

Mounia chante la Caraïbe

Mounia, l'ex-égérie d'Yves Saint-Laurent, présente son nouvel album le 12 juillet à l'Arobase en Martinique, avant une prestation en Guadeloupe pour la réouverture de l'Arawak et, en octobre, au Réservoir à Paris.

Mounia Orosemane sort un nouvel album dont une partie des bénéfices sera reversé  à son association Mounia pour l'amour des enfants et l'orphelinat école qu'elle finance à Haïti. Quatre ans après "Reggae Afro Carribean Groove", elle sort "Mixx Moun", un album de 13 titres qu'elle a réalisé avec le pianiste Laurent Leduc et William Fittroyce, le clavier de Gramacks new génération. Mounia s'est aussi adjoint les services d'un artiste africain, musicien et chanteur, Tom Diakité. "C'est un album à connotation caribéenne, raconte Mounia. Ca sonne caraïbe ! Ca sonne reggae, ça sonne soka... Dans le morceau "Tous d'accord", c'est du soka..." Cette chanson raconte justement l'histoire des Caraïbes, l'histoire sur laquelle "on est tous d'accord !" Elle veut bien sûr parler du son !  Mounia chante, Mounia parle dans cet album. Elle évoque une "réalité actuelle" et insiste sur ses textes dont certains ont été écrits par K-Lef comme "Ti Fi La Vie"... "Ca parle de la Syrie et du Soudan et c'est vraiment l'histoire de maintenant, la crise migratoire, tout ce qu'on entend sur ce qu'il se passe autour des petites filles et des mères..." Cet album trace tous ces événements malheureusement tristes, mais pour lesquels mes chansons donnent l'espoir de vaincre !" Pour composer la chanson "Djahly", Mounia est allée chercher Youth, un jeune homme de 28 ans. "Ca parle des jeunes gens qui n'écoutent pas leurs parents, qui pensent que les parents sont relous, qu'ils sont en retard et que seuls les ordinateurs sont intelligents et quand ça ne va plus, ce sont ces mêmes jeunes qu'on retrouve dans les robes de leur mère..." Mounia aime tant les enfants qu'elle est prête à chanter leur désarroi mais aussi prête à leur rappeler quelques vérités : "La différence entre les jeunes Haïtiens et les jeunes Martiniquais, c'est que nous, on a la France, les allocations, les aides... Voilà pourquoi, j'ai enregistré Djahly d'une traite, en une seule prise, avec une profondeur, une émotion que je n'aurai pu refaire !"

Quatre titres (deux reggaes, deux sokas) rendent hommage à la façon dont Jeff Joseph chantait, un mélange d'anglais, de créole et de français... L'artiste Life Boat qui l'accompagne sur tous les titres de l'album, fait les choeurs sur ces quatre titres et contribue à faire ressortir cet effet Jeff Joseph ! Et comme Mounia ne veut rien faire comme les autres, elle est allée chercher aussi Arnold qu'on a pu entendre (et voir) dans The Voice. "Je suis entourée de garçons, dit-elle avec un brin de coquetterie, je suis entourée d'hommes ! J'aime cela parce qu'on est chouchoutée, protégée..." Elle aime cela, mais elle avoue aussi en avoir besoin : "Sans cela, je n'aurais pas de moyens financiers pour pouvoir aider les enfants d'Haïti !" Car derrière cet album, Mounia continue d'oeuvrer pour les enfants de la zone de Croix des Bouquets. Elle a entrepris d'agrandir le réfectoire de l'école "Etoile de Mounia" pour pouvoir accueillir les enfants qui ne sont pas pensionnaires à l'orphelinat "Mounia pour l'amour des enfants". "Jusqu'à présent, raconte-t-elle, seuls mes 37 pensionnaires étaient nourris à l'heure du déjeuner. Je suis donc en train de tout faire pour faire cesser cette injustice..." A commencer par cet album.

FXG, à Paris

www.mouniapourlamourdesenfants.org

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents