Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 05:52
4e forum outre-mer des étudiants avec Man Vidal

La ministre de l'enseignement supérieur au forum des étudiants outre-mer

Au forum des étudiants outre-mer, Frédérique Vidal annonce une garantie de l'Etat pour les cautions outre-mer.

Pour sa 4e édition, le forum des étudiants d'Outre-mer qui s'est tenu samedi à Paris, a réuni un millier d'étudiants contre à peine 300 l'an passé. Pour la première fois, toutes les collectivités d'Outre-mer étaient représentées, soit institutionnellement, soit par le biais de leurs associations d'étudiants... C'est qu'ils sont 12 à 13 000 étudiants chaque année à bénéficier du passeport mobilité de LADOM (prise en charge de 50 ou 100 % du billet d'avion), et ils ont besoin de conseils pour organiser leur nouvelle vie à commencer par la nécessité de trouver un logement. La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, qui a arpenté les allées de ce forum avec Annick Girardin, le délégué interministériel Jean-Marc Mormeck et le directeur général de LADOM, Florus Nestar, a annoncé une mesure destinée à remédier au problème récurrent des cautions demandées aux étudiants pour leur logement : "L'Etat se porte garant pour l'ensemble des étudiants à travers l'Action logement et la garantie Visal. Jusqu'alors cette garantie n'était pas ouverte à l'ensemble des étudiants, nous l'avons étendue à tous, sans conditions de ressources." La ministre assure que dans toutes les grandes villes étudiantes de l'Hexagone, il y a des représentants d'Action logement. "Ce qui est important, poursuit Mme Vidal, c'est que les universités le sachent et puissent diriger les étudiants vers les dispositifs qui peuvent les aider." Cette disposition sera-t-elle en mesure de mettre fin aux problème récurrent des refus de cautions domiciliées en outre-mer ? "Ce qui est clair, a répondu Annick Girardin, c'est qu'on apporte des réponses. La première, législative, est venue dans la loi égalité réelle, aujourd'hui, on va au-delà avec cette réponse pratique. Mais, il y aura toujours des loueurs qui ne joueront pas le jeu... C'est contre ça qu'il faut aujourd'hui lutter."

Numérus clausus et alternance

Concernant la fin du numérus clausus des étudiants en médecine annoncée par le président de la République à partir de l'année prochaine, Frédérique Vidal a expliqué que les choses étaient encore en cours de réglage : "C'est à Noël qu'on aura des idées plus précises, mais, typiquement, ça va permettre aux étudiants ultramarins de démarrer leurs études dans les universités auxquelles ils ont accès dans leur territoire, puis après une ou deux années, ils pourront rejoindre un cursus spécifique et faire des stages pas uniquement là où il y a des CHU... C'est cette respiration qu'on souhaite donner aux études médicales et, évidemment, les étudiants ultramarins en bénéficieront aussi."

Sur le plan de la formation en alternance, la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé  pour la rentrée 2019 qu'en lien avec sa collègue ministre du Travail, Muriel Pénicaud il y aura des plateformes qui indiquent à la fois les entreprises qui offrent des contrats de professionnalisation et les jeunes qui ont trouvé les formations mais pas les entreprises. "C'est, a-t-elle précisé, un travail qui se fait entre les préfets et les recteurs, entre les DIECCTE et les commissions académique d'accès à l'enseignement supérieur."

Quant à savoir quel est le bilan de Parcours Sup dans les Outre-mer, Frédérique Vidal communiquera dessus au plan national le 25 septembre prochain. Quant à Annick Girardin, elle a promis la présence "a minima de trois ministres" l'an prochain.

FXG, à Paris

Un food truck au ministère !

L'an dernier, le cabinet de la ministre indiquait qu'il était impossible administrativement et réglementairement parlant de faire rentrer un food truck dans l'enceinte d'un ministère, ce discours ne s'adressait qu'au président de l'AJEG, visiblement.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents