Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 05:04
Macron s'annonce aux Antilles

Le "retour annoncé" de Macron

Le 12 septembre 2017, le président de la République à Saint-Martin avait promis de revenir dans un an pour faire le point de la reconstruction.

Il en profite pour effectuer son premier voyage présidentiel officiel en Guadeloupe et Martinique.

Le déplacement aux Antilles, la semaine prochaine, du président de la République, a fait l'objet, comme il est de tradition, d'un débriefing, jeudi après-midi à l'Elysée, avec retransmission audio dans les trois  préfectures concernées. Il s'agit de présenter ce premier voyage officiel du président de la République en Martinique et Guadeloupe et son retour annoncé dans les îles du nord un an après sa venue en urgence au lendemain du passage d'Irma. "Je reviendrai", avait alors annoncé le président Macron. 18 mois après son élection, Emmanuel Macron est fier de ses trois longs déplacements en Outre-mer, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie et aux Antilles...

Le président place ce nouveau déplacement sur deux axes : la proximité d'un côté, l'écologie et le développement durable, de l'autre. Il sera d'ailleurs accompagné du nouveau ministre de la Transition écologique, François de Rugy et de son secrétaire d'Etat, Sébastien Lecornu, du ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard, et des ministres de la Santé, Agnès Buzyn, et des Outre-mer Annick Girardin.

Si l'avion de l'Etec qui va charroyer le président et sa suite, est attendu dès mercredi soir en Martinique, le voyage officiel ne débutera réellement que le 27 au matin avec un accueil traditionnel, "populaire et républicain", sur la place de la Savane, aussitôt suivi d'une longue déambulation des les rues de Fort-de-France sur le thème du projet "Coeur de ville". Il y sera question de sécurité, de relance des commerces et de patrimoine et de culture. L'après-midi, la suite présidentielle sera à Saint-Pierre qui a récemment reconquis son label de ville d'art et d'histoire. Emmanuel Macron entend se faire présenter la stratégie de développement touristique et culturelle mise en place pour la période 2018-2028.

Chlordécone et Sargasses

Le président se rendra ensuite sur une exploitation agricole au Morne Rouge où un agriculteur lui expliquera ce que c'est que d'être confronté à la pollution au chlordécone tout en devant veiller à sa sécurité alimentaire...

La soirée sera consacrée à un dîner républicain à la préfecture avec quelques uns des porteurs de projets qui ont participé aux assises des Outre-mer. Auparavant, le président aura eu quelques rencontres politiques et institutionnelles bilatérales, notamment avec Alfred Marie-Jeanne.

Le 28 septembre, Emmanuel Macron débutera sa journée en Guadeloupe par un accueil traditionnel à Pôle Caraïbes avant de filer vers les Grands-Fonds des Abymes où il rencontrera l'ensemble des acteurs de la chaîne de l'eau, tant les entreprises, que les collectivités et les associations d'usagers. Le président a pris l'engagement qu'il serait mis fin aux tours d'eau d'ici deux ans.

L'étape suivante conduira le chef de l'Etat à Baie-Mahault à la pépinière d'entreprises Audacia. Cette rencontre sera suivie d'un déjeuner avec les acteurs économiques et les "forces vives". Le conseiller du président a explicité ce terme en citant le rapport sur la mobilité des cadres de la fonction publique qu'Olivier Serva a rendu jeudi après-midi au Premier ministre.

Vendredi après-midi, le président se rendra à Goyave où le maire Ferdy Louisy est le premier à avoir signé une convention de gestion sargasses. Un plan sargasse a été annoncé il y a trois mois par Nicolas Hulot, alors ministre, et Annick Girardin. Emmanuel Macron vient voir sur place comment il se décline et s'il faut l'ajuster.

CHU et îles du Nord

La journée s'achèvera autour d'un dîner républicain à la résidence préfectorale de Saint-Claude en présence là aussi d'acteurs des assises des Outre-mer.

Samedi matin, à Perrin, sur le chantier du CHU où sont déjà réalisés les terrassements, Emmanuel Macron inaugurera la première pierre avant de s'envoler pour Saint-Martin, "une des parties les plus difficiles de son déplacement" si l'on en croit son conseiller Outre-mer. Il ira d'abord à Quartier d'Orléans, où la reconstruction a été la plus rapide et la plus spontanée. Il devrait s'y exprimer sur les reconstructions dans les zones à risque... Il est attendu à la nouvelle maison des services au public, dans une cité HLM. Il rencontrera aussi des associations (Croix rouges et Compagnons bâtisseurs) avant de rencontrer le conseil de quartier.

En fin de journée, Emmanuel Macron inaugurera la nouvelle préfecture.

Le 30 septembre, après une rencontre dans la matinée à la Baie Orientale avec les acteurs économiques et du tourisme, il s'envolera pour Saint-Barth où seuls sept journalistes pourront le suivre. Il n'a pas prévu de se rendre sur la tombe de Johnny. Il rencontrera les élus et visitera le site de gestion de crise, dit le PC Communal, avant de rentrer directement sur Paris.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents