Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 04:19
Richard Samuel revient en Guadeloupe

Le préfet Richard Samuel rejoint le cabinet d'Ary Chalus

Le Guadeloupéen Richard Samuel va intégrer le cabinet du président Chaus à compter du 1er octobre.

Natif de Lapwent, Richard Samuel est un haut fonctionnaire qui a fait quasiment toute sa carrière dans la préfectorale. Depuis 2015, il était préfet hors cadre et inspecteur général de l'administration en service extraordinaire. Dans son cursus démarré au mitan des années 1970, il a exercé les fonctions à la ville de Paris, au conseil général de la Guadeloupe comme de directeur général des services (1984-1988), sous-préfet en Corse (1990-1992), délégué interministériel du dispositif d'aide et d'accompagnement des victimes du crash du 16 août 2005, directeur de cabinet du ministre de l'Outre-mer (2006-2007) et même, éphémère directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Intérieur (2007). En 2009, il est coordinateur national  des Etats généraux de l'Outre-mer.

C'est pour la qualité de son pedigree que les chasseurs de tête péyi de la Région sont venus le chercher ! "Il s'agit d'étoffer le cabinet et de partager les tâches stratégiques", confie un proche d'Ary Chalus. Le président lui a demandé de s'atteler au chantier des délais de paiement. "Il ne s'agit pas seulement d'améliorer, mais d'être vertueux, selon ce proche du président, car si on respecte les délais de paiement, on participe au redémarrage de l'économie et à rendre du souffle aux entreprises qui, sinon, sont sommées d'affacturer..."

Le deuxième chantier auquel devrait contribuer le préfet Samuel, c'est la gestion des fonds européens. "Nous n'avons pas tant un problème de consommation de ces fonds, mais on peut faire mieux et, surtout, élargir le cercle des bénéficiaires aux TPE et PME parce que l'expertise demandée est de plus en plus complexe."

Le nouveau modèle économique sur lequel veut s'appuyer Ary Chalus passe par ces deux chantiers. L'administration fait son travail avec son rythme, mais les procèss ne sont pas adaptés. Ary Chalus le proclame quand il dit : "Ce n'est pas aux entreprises ni aux citoyens de s'adapter, mais à la collectivité." Voilà ce que va venir faire le préfet Samuel à la Région. "Il ne vient pas faire carrière, se défend l'entourage du président, et il ne va pas toucher 20 000 euros !" Parole de dircab !

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents