Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 11:26
Une transat retour pour les Class40 Il a fallu attendre 40 ans pour qu'on y pense, mais voilà la chose faite : le 23 mars prochain s'élancera, depuis la Guadeloupe, une transat en équipage pour les Class40 qui ont participé à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Cette transat aura lieu, comme sa grande soeur, tous les quatre ans. "C'est la première fois qu'une transat partira de la Caraïbe", s'est réjoui l'organisateur, Alain Pochon, président du Grand pavois de  La Rochelle, vendredi au salon nautique de Paris. Avant d'arriver à La Rochelle vers la mi-avril, les voiliers feront une escale à Horta aux Açores. La course est inscrite officiellement au calendrier de la Fédération française de voile des compétitions de la Class40. Placée sous la direction de course de Denis Hugues, cette nouvelle transat a déjà su attirer une petite vingtaine de compétiteurs dont les deuxième et troisième de l'épreuve, Aymeric Chappellier (Aïna enfance et avenir) et Arthur Levaillant (Leyton), mais également des skippers tels Loïc Fequet (Tibco), Morgane Ursaud-Poupon (Fleury-Michon bio), Luke Berry (Lamotte Module Création), Marc Lepesqueux (Sensation Class40 Extrême) ou Kito de Pavant (Made in Midi)... Pour permettre cette nouvelle course dont le budget est estimé de 120 à 150 000 euros, Grand Pavois organisation a su fédérer des partenaires comme les Régions Guadeloupe et Nouvelle Aquitaine, la ville d ela Rochelle et sa communauté d'agglomération, Horta, le port de plaisance et le grand port maritime de la Rochelle ainsi que le département de la Charente-Maritime. Le point de départ de la course n'est pas encore définitivement fixé. Camille Pelage indiquait que le souhait originel de la Région était un départ de la marina de Rivière Sens, mais les Class40 ayant besoin d'un minimum de 3 mètres de fond, il a fallu changer d'idée. "Sans doute, organisera-t-on, un rassemblement sur la darse, près du yacht club, explique le Marie-Galantais, avant un départ du côté de la Basse-Terre." FXG, à Paris Photo : Alain Pochon, président de Grand Pavois Organisation, Camille Pelage, 5e vice-président de la Région Guadeloupe et Bertrand Moquay, directeur général du grand port maritime de La Rochelle, ont présenté cette nouvelle transat vendredi dernier au Nautic de Paris.

Une transat retour pour les Class40 Il a fallu attendre 40 ans pour qu'on y pense, mais voilà la chose faite : le 23 mars prochain s'élancera, depuis la Guadeloupe, une transat en équipage pour les Class40 qui ont participé à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Cette transat aura lieu, comme sa grande soeur, tous les quatre ans. "C'est la première fois qu'une transat partira de la Caraïbe", s'est réjoui l'organisateur, Alain Pochon, président du Grand pavois de La Rochelle, vendredi au salon nautique de Paris. Avant d'arriver à La Rochelle vers la mi-avril, les voiliers feront une escale à Horta aux Açores. La course est inscrite officiellement au calendrier de la Fédération française de voile des compétitions de la Class40. Placée sous la direction de course de Denis Hugues, cette nouvelle transat a déjà su attirer une petite vingtaine de compétiteurs dont les deuxième et troisième de l'épreuve, Aymeric Chappellier (Aïna enfance et avenir) et Arthur Levaillant (Leyton), mais également des skippers tels Loïc Fequet (Tibco), Morgane Ursaud-Poupon (Fleury-Michon bio), Luke Berry (Lamotte Module Création), Marc Lepesqueux (Sensation Class40 Extrême) ou Kito de Pavant (Made in Midi)... Pour permettre cette nouvelle course dont le budget est estimé de 120 à 150 000 euros, Grand Pavois organisation a su fédérer des partenaires comme les Régions Guadeloupe et Nouvelle Aquitaine, la ville d ela Rochelle et sa communauté d'agglomération, Horta, le port de plaisance et le grand port maritime de la Rochelle ainsi que le département de la Charente-Maritime. Le point de départ de la course n'est pas encore définitivement fixé. Camille Pelage indiquait que le souhait originel de la Région était un départ de la marina de Rivière Sens, mais les Class40 ayant besoin d'un minimum de 3 mètres de fond, il a fallu changer d'idée. "Sans doute, organisera-t-on, un rassemblement sur la darse, près du yacht club, explique le Marie-Galantais, avant un départ du côté de la Basse-Terre." FXG, à Paris Photo : Alain Pochon, président de Grand Pavois Organisation, Camille Pelage, 5e vice-président de la Région Guadeloupe et Bertrand Moquay, directeur général du grand port maritime de La Rochelle, ont présenté cette nouvelle transat vendredi dernier au Nautic de Paris.

Une transat retour pour les Class40

Il a fallu attendre 40 ans pour qu'on y pense, mais voilà la chose faite : le 23 mars prochain s'élancera, depuis la Guadeloupe, une transat en équipage pour les Class40 qui ont participé à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Cette transat aura lieu, comme sa grande soeur, tous les quatre ans. "C'est la première fois qu'une transat partira de la Caraïbe", s'est réjoui l'organisateur, Alain Pochon, président du Grand pavois de  La Rochelle, vendredi au salon nautique de Paris.

Avant d'arriver à La Rochelle vers la mi-avril, les voiliers feront une escale à Horta aux Açores. La course est inscrite officiellement au calendrier de la Fédération française de voile des compétitions de la Class40. Placée sous la direction de course de Denis Hugues, cette nouvelle transat a déjà su attirer une petite vingtaine de compétiteurs dont les deuxième et troisième de l'épreuve, Aymeric Chappellier (Aïna enfance et avenir) et Arthur Levaillant (Leyton), mais également des skippers tels Loïc Fequet (Tibco), Morgane Ursaud-Poupon (Fleury-Michon bio), Luke Berry (Lamotte Module Création), Marc Lepesqueux (Sensation Class40 Extrême) ou Kito de Pavant (Made in Midi)...

Pour permettre cette nouvelle course dont le budget est estimé de 120 à 150 000 euros, Grand Pavois organisation a su fédérer des partenaires comme les Régions Guadeloupe et Nouvelle Aquitaine, la ville d ela Rochelle et sa communauté d'agglomération, Horta, le port de plaisance et le grand port maritime de la Rochelle ainsi que le département de la Charente-Maritime.

Le point de départ de la course n'est pas encore définitivement fixé. Camille Pelage indiquait que le souhait originel de la Région était un départ de la marina de Rivière Sens, mais les Class40 ayant besoin d'un minimum de 3 mètres de fond, il a fallu changer d'idée. "Sans doute, organisera-t-on, un rassemblement sur la darse, près du yacht club, explique le Marie-Galantais, avant un départ du côté de la Basse-Terre."

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents