Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 07:54
Chlordécone et indemnisation

Les députés République en marche contre l'indemnisation des victimes du chlordécone

La proposition de loi (PPL) d'Hélène Vainqueur-Christophe sur l'indemnisation des victimes, professionnelles ou non, du chlordécone et du paraquat risque bien de ne pas être examinée jeudi 31 janvier à l'Assemblée nationale. C'est pourtant la seule fenêtre de tir dont le parti socialiste dispose lors de ce semestre pour défendre le texte de la députée guadeloupéenne et de ses collègues martiniquais Serge Létchimy et Josette Manin.

En commission des affaires sociales, mercredi dernier, les députés du groupe En marche ont rejeté tous les articles de cette PPL et fait savoir qu'ils préféraient rattacher l'indeminisation des victimes du chlordécone au premier texte qui sera examiné ce 31 janvier et qui concerne de manière générale les produits phytosanitaires. Il s'agit d'une PPL de la sénatrice PS Nicole Bonnefoy qui a été adoptée au Sénat malgré un avis défavorable du gouvernement. Ce texte propose un fonds d'indemnisation abondé par les fabricants de produits phytopharmaceutiques au profit des personnes atteintes de maladies liées à l'utilisation de ces produits. "Nous pourrions effectivement, indique Mme Vainqueur, rattacher le chlordécone à ce texte, mais à l'Assemblée, cette PPL a été vidée de son contenu en ne proposant qu'une indemnisation forfaitaire aux seuls professionnels..." Dans ce contexte, la solution qui lui reste sera de porter des amendements chlordécone sur ce texte en espérant qu'ils passeront..." Hélène Vainqueur craint que l'opposition des élus de la République en marche ne soit systématique et surtout elle pense que le gouvernement n'a pas envie de voir s'ouvrir une boîte de Pandore de l'indemnisation... "Je crois, dit-elle, que ce sera mieux pour l'Etat d'indemniser que d'aller sur le contentieux, en sachant que les contentieux vont arriver ! Des associations se sont organisées et des plaintes ont été déposées..."

Un texte même pas débattu

Les députés en marche n'ont déposé aucun amendement et se contentent de de proposer d'attendre un rapport d'experts... "Il y a suffisamment de rapports qui montrent la relation entre l'exposition au chlordécone et certaines pathologies et si on devait attendre les résultats de l'étude Madiprostate, il faudrait encore attendre deux ans !", indique la députée déçue de voir que ni le gouvernement ni la majorité parlementaire ne veulent montrer ne serait-ce que le principe d'un engagement sur la création de ce fonds. De toute façon, jeudi, comme le PS a déposé cinq textes à l'occasion de sa niche parlementaire, il y a de forte chance que le 5e texte, la PPL de Mme Vainqueur n'ait même pas le temps d'être appelée au débat...

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents