Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 07:50
Les mules, France Guyane et le Sénateur Karam

La nouvelle Une de France-Guyane brandie au Sénat

Le sénateur Karam a interpelé le gouvernement sur le trafic de cocaïne entre la Guyane et Paris.

"Dimanche dernier, 19 kilos de cocaïne ont été retrouvés dans les bagages d’une mère et de ses enfants à l’aéroport Felix Eboué de Cayenne. Alors je vous le montre, voilà le quotidien des Guyanais !" Et mêlant le geste à la parole, en pleine séance de questions au gouvernement, jeudi après-midi au Sénat, Antoine Karam a brandi la nouvelle Une du France-Guyane paru le 16 janvier pour alerter le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nunez, de la gravité du trafic de drogue depuis la Guyane et de la situation souvent dramatique des mules. Ainsi, le sénateur a énumé des chiffres qui font froid dans le dos : "Entre 2014 et 2018, les saisies ont augmenté de 335 %, passant de 145 à 631 kilogrammes. Si bien que selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, près de 30% du marché français - évalué entre 25 et 30 tonnes - proviendraient de la Guyane. Et j’en témoigne ici pour avoir vu une jeune femme mourir d’overdose en plein vol sous les yeux de son fils."

Parce que les moyens de lutte et les tribunaux sont aujourd’hui saturés, parce que le trafic s’accroît, et avec lui le nombre de ses victimes, Antoine Karam a demandé à Laurent Nunez quel plan "ambitieux" de prévention et de lutte, il entendait déployer contre le trafic de stupéfiants en provenance de Guyane.

Laurent Nunez a confirmé le constat dressé par M. Karam avant de rappeler les résolutions prises par le groupe interministériel (Intérieur, Justice et Santé) à savoir "un renforcement significatif des contrôles au départ et à l'arrivée avec des effectifs en hausse". Cette mesure serait déjà opérationnelle. En second lieu, le ministre a annoncé que les effectifs de police, gendarmerie et douane sur le territoire avait été renforcé en 2017 et 2018. Enfin, il a indiqué qu'un plan global de lutte était mis en oeuvre qui "incluait une collaboration et un partenariat avec les pays de provenance de cette cocaïne".

D'après les chiffres su sénateurs, on compterait 20 à 30 mules par avion, soit plus de 3 000 personnes par an et seulement 10% qui sont interpelés.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents