Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 06:49
Crise universitaire et parlementaire entre la Martinique et la Guadeloupe

Josette Manin pestiférée en Guadeloupe

"Je suis en colère !" C'est avec ces mots que la députée apparentée PS de Martinique, Josette Manin, a fait son entrée à la réunion de la délégation outre-mer de l'Assemblée nationale, jeudi matin, alors qu'elle devait présenter avec ses co-rapporteures, Cécile Rihac (LREM) et Maud Petit (MODEM), son rapport sur les discriminations en Outre-mer. Pour le coup, c'est elle qui s'est sentie discriminée : "Alors que j'ai été chargée par la commission des affaires culturelles et de l'éducation d'une mission d'évaluation de la loi de 2015, actant la séparation de l'université de la Guyane de celle des Antilles, je suis considérée comme une pestiférée !" Un courrier au président de la République, un autre au président de l'Assemblée nationale ont été écrits par des élus de la Guadeloupe et des membres guadeloupéens du conseil d'administration de l'université des Antilles pour demander que Josette Manin soit exclue de cette mission alors même qu'elle s'apprêtait à se rendre en Guadeloupe avec sa co-rapporteure Danièle Hérin (LREM), ancienne président e de l'université d'Aix-en-Provence... Dans ces conditions, la députée de Martinique a fait savoir à Olivier Serva, le président guadeloupéen de la délégation Outre-mer de l'Assemblée nationale, qu'elle entendait dès lors démissionner de son mandat de secrétaire de la délégation. Olivier Serva, tout en se désolidarisant de ceux qui auraient demandé à ce que Josette Manin ne soit pas reçue lors de son déplacement en Guadeloupe, a tenté d'expliquer la situation. "La mission confiée à Josette Manin et Danièle Hérin tombe mal dans un contexte où il y a des interrogations entre la Guadeloupe et la Martinique sur la répartition des moyens au sein de l'université des Antilles. Quelqu'un a fait l'amalgame entre cette mission et ce contexte..." Olivier Serva a tenté de jouer les pompiers de service, mais de son propre aveu, n'a pas réussi. "Je ne pèse pas assez", a-t-il déclaré. Premièrement, il regrette que le président de la commission des affaires culturelles et de l'éducation, Bruno Studer (LREM), n'ait pas eu le réflexe outre-mer et ne l'ait pas consulté. Deuxièmement, s'il a été rassuré par Mmes Hérin et Manin sur l'objet précis de leur mission, s'il a pu en informer le président de l'université des Antilles, le Pr Eustaze Janky, et les membres de son conseil d'administration, ces derniers ont confirmé leur refus de recevoir la députée Manin... "Je comprends ta colère, lui a déclaré Olivier Serva, c'est injuste et je refuse de tomber dans les stéréotypes d'opposition entre Martinique et Guadeloupe." Il a conclu sa tentative de médiation en demandant à Josette Manin de remettre à plus tard sa démission, à l'issue de l'entretien individuel qu'il lui a proposé...

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents