Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 06:44
La voiture de Myrtho Fowel sortie du Sinnamary en 2013

La voiture de Myrtho Fowel sortie du Sinnamary en 2013

L'affaire Myrtho Fowel rebondit

C'est un arrêt de la chambre de l'instruction de Fort-de-France rendu mardi 26 mars qui relance une affaire vieille de quinze ans, l'affaire Myrtho Fowel, du nom de l'ancien directeur financier de la communauté de communes de l'Ouest guyanais (CCOG). Ce proche de Léon Bertrand avait disparu en 2004, laissant croire à certains qu'il avait fui au Surinam ou au Brésil avec près d'un million d'euros détournés des caisses de la CCOG, jusqu'à ce que son corps soit retrouvé à l'état de squelette, en 2013, dans sa Peugeot 307 de fonction, elle-même repêchée au fond du fleuve Sinnamary. La découverte avait alors fait grand bruit ! Le juge d'instruction de Fort-de-France en charge de cette information judiciaire voulait clôturer l'enquête, sans avoir pour autant cédé aux demandes du conseil de la CCOG qui souhaitait qu'il enquête sur l'argent détourné a priori par Myrtho Fowel.... Etrangement, le juge n'avait pas voulu pousser ses investigations dans cette direction.

Mardi, la chambre de l'instruction de Fort-de-France a rendu deux arrêts qui relancent l'affaire Fowel. Un premier arrêt rejette la demande de Mme Chunny Katdjo. Celle-ci était la compagne de Jacky Hildenbrand, un homme de Léon Bertrand. Si Jacky Hildenbrand est aujourd'hui décédé, les gendarmes avaient pu l'entendre une fois car il était alors leur cible numéro 1, mais pas le juge d'instruction. Or, sa compagne Mme Katdjo, n'avait pu justifier la possession de 70 000 euros dont les gendarmes ont pu soupçonner qu'ils provenaient des sommes détournées à la CCOG... Elle avait ainsi été mise en examen et le juge avait saisi la somme litigieuse sur son compte bancaire. L'arrêt rendu mardi à son encontre signifie que, pour l'heure, la cour refuse encore de l'innocenter.

Le deuxième arrêt constitue le véritable rebondissement de cette affaire. En effet, non seulement il n'est plus question de clôturer le dossier, mais il s'agit en plus de le relancer sur son aspect financier et les sommes détournées. Il appartiendra au juge d'instruction de s'intéresser aux éventuels receleurs, à ceux qui ont réglé la succession de Myrtho Fowel, sa famille et tous les bénéficiaires d'éventuels virements provenant des comptes de Myrtho Fowel...

Ce n'est qu'un hasard, mais c'est le même jour que Léon Bertrand qui espérait lui aussi une décision de justice favorable à sa libération dans un autre dossier, a appris qu'il restait encore en prison pour l'heure.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents