Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 06:47
Contrat de transition écologique

Le territoire de la Côte Ouest de la Réunion signe le premier contrat de transition écologique

Le premier contrat de transition écologique (CTE) avec un territoire d'Outre-mer a été signé hier à Paris avec les représentants du territoire de la Côte Ouest de La Réunion (TCO) avec Annick Girardin, ministre des Outre-mer, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire.

Ce CTE porte en lui pour le moment 29 projets opérationnels dont l'électrification de Mafate. Ils sont financés à hauteur de 80 millions d'euros dont 25 du ministère des Outre-mer.

Ce premier contrat signé avec un territoire d’outre-mer doit permettre de valoriser localement, en partenariat avec les collectivités territoriales (Région et département), des associations et des entreprises, des initiatives de transitions écologiques génératrices d’activité économique. Ce contrat s'adosse à divers labels que le TCO ou la commune de Saint-Paul ont déjà intégrés comme le territoire à énergie positive et zéro déchet ou encore l'écocité en milieu insulaire et tropical. Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO, indique avoir candidaté à cet appel à projets car, dit-il, "l'innovation et la durabilité sont omniprésentes dans la stratégie du territoire labellisé." Le territoire a donc mis en place une plateforme collaborative qui a même servi d'exemple au gouvernement dans le cadre du déploiement du contrat de transition écologique au plan national. Cette plateforme regroupe déjà 29 actions. 33 % concernent la stratégie territoire tropical et bioclimatique, 56  % la stratégie territoire collaboratif et solidaire et 17 % enfin la stratégie territoire décarboné.

Cyril Melchior, président du conseil départemental, s'engage lui aussi dans ce contrat. "D'abord, explique le président Melchior, parce que le département accorde un importance particulière aux Hauts de la Réunion, véritable 5e microrégion, ensuite parce que le département est le chef de file de la politique de l'eau." Il considère enfin que ce contrat permet de créer un nouvel élan en renforçant une dynamique globale et partenariale avec le programme de valorisation énergétique du réseau d'irrigation du littoral ouest, inscrit dans ce contrat, et dont le coût est estimé à plus de 5,2 millions.

Didier Robert, président de Région, est lui aussi partenaire de ce contrat car sa politique repose sur un pied économique, mais aussi sur un autre pied écologique. "C'est en ce sens que nous parlons de bio-économie", précise-t-il. Il pense évidemment à l'écocité de Combaie qui est au coeur du projet et qui est de l'avis du président Robert, l'un  des plus beaux pour la Réunion : "Combaie, c'est 35 000 logements à terme et il est naturel que la région soit aux côtés du TCO pour mener à bien ce programme dans les meilleures conditions possibles..."

La perspective de 24 autres projets est déjà dans les tuyaux, en cours d'analyse et de finalisation.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents