Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 04:27
Jours de pluie, un polar signé Pascal Graff

Un polar politique à Saint-Martin rebaptisée Saint-Peter

Avec "Jours de pluie" publié chez L'Harmattan, Pascal Graff

(photo) qui a enseigné l'histoire-géographie dans les collèges de Marigot et Quartier d'Orléans à Saint-Martin au début des années 2000, s'offre un retour imaginé dans une île qu'il a maquillée sous le nom de Saint-Peter, ex-colonie anglaise devenue indépendante en 1980 sous la férule de son potentat local, Steve Robertson.

Toute ressemblance avec Saint-Martin ne serait donc que pure coïncidence ! Le roman commence presque avec désinvolture par l'arrivée de François, un touriste parisien qui vient passer une semaine dans la "friendly island". Le style est délicat et offre quelques jolies pages de découverte des lieux, notamment celles relatives aux fonds marins ou à la forêt tropicale qu'il plante au milieu de l'île. Et puis, au fur et à mesure de ses divagations, au bout d'une "petite route (qui) amène vers un morceau de nuit plus noire", notre touriste devient peu à peu le témoin, le voyeur (à l'instar de celui d'Alain Robbe-Grillet, dixit l'auteur) d'une autre île, d'une autre histoire... C'est l'hivernage et les vacances de François vont être gâchées par une onde tropicale... Derrière "le petit paradis de douceur à force de sourires, de plage, de chaleur et parfois de jolies filles à la peau foncée", il y a "une île avec ses passions, ses histoires d'amour et ses haines", la misère, la pauvreté, la corruption... Tout cela redessine le paysage idyllique en enfer tropical... Le journal de bord d'un Français en vacances vire au roman policier, au roman politique. C'est une enquête sans flic dans une île bananière où même les dictateurs n'en ont pas le statut !

FXG, à Paris

Jours de pluie, Pascal Graff, L'Harmattan, 15 euros.Jours de pluie

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents