Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 04:16
Louis Roussi à Londres en 1958

Louis Roussi à Londres en 1958

Le communiste martiniquais et le dernier nabab d'Hollywood

Dans la famille Roussi, les anciens se souviennent de Man Flore, l'institutrice qui a appris à lire au quart de la population du Sud de la Martinique dont Franz Fanon, et la plupart connaissent Suzanne, celle qui fut l'épouse d'Aimé Césaire et sa complice de la revue Tropiques... Peu savent que Suzanne avait un petit frère, Louis, dit Ti Lou, de cinq ans son cadet. Retour sur une personnalité qui a su allier son communisme à la grande Amérique maccarthyste.

Gilles, le fils de Ti Lou, et Man Flore, la maman de Ti Lou et Suzanne Césaire

"On l'avait surnommé Ti Lou parce qu'il mangeait tout le temps, raconte son fils Gilles aujourd'hui âgé de 73 ans. Il escaladait les escabeaux. pour piquer les confitures.. D'abord, il allait piquer l'eau bénite... C'est important l'eau bénite parce quand tu as menti, si on te fait boire l'eau bénite, tu meurs... Alors, Ti Lou allait piquer et la confiture de goyave et l'eau bénite. Il la versait dans l'évier, la remplaçait par l'eau du robinet. Il mangeait alors la confiture et pouvait mentir à souhait !"

Vers 1937, Louis Roussi rejoint en France sa soeur Suzanne qui étudie à l'école normale supérieure de Sèvre. Lui se prépare à des études d'ingénieur aux Arts-et-Métiers. La drôle de guerre arrive, Ti Lou est mobilisé, démobilisé... Il est communiste et entre dans la Résistance. Il rencontre là sa future femme, une Juive communiste. Ils seront hélas arrêtés après le 6 juin 1944 et internés à Dora, un camp de travail en Silésie. Les rescapés se marient dès la fin des hostilités. Gilles naîtra en 1947 en Allemagne. Sa mère s'y trouve encore quand son père trouve, grâce à son beau-frère qui vient de se faire élire député, un travail à l'OECE au « programme de rétablissement européen », autrement dit le plan Marshall.

L'ami d'Eisenhower

Alors qu'il se promène sur les Champs-Elysées, Ti Lou  est interpellé dans son dos... Il se retourne et voit un petit homme avec un cigare et un épouvantable accent américain, qui lui dit : "Vous ! Vous m'avez sauvé la vie... Je vous reconnais... En Normandie... Avion... Vous plaquez moi au sol, sauvé ma vie..." Roussi s'étonne, dit peut-être... L'homme lui : "I'm buzy now... Ce soir, 7 heures... Rendez-vous au Fouqet's". Ti Lou va voir aussitôt son meilleur copain qui s'appelle Roro Siwo et qui est patron d'un bar. l "J'ai trouvé un Américain complètement fou qui prétend que je lui ai sauvé la vie. Il veut m'inviter à bouffer. Prépare-nous ce qu'il y a mieux !" Il se rend au Fouquet's à 7 heures et il voit une grosse bagnole américaine qui se range devant le Fouquet's. Le chauffeur en descend et se dirige vers Ti Louis qui est à la terrasse. Il lui dit : "C'est payé. Veuillez rejoindre mon patron." Il se trouve embarqué dans cette américaine où se trouve le petit homme au cigare et une femme qui parle très bien le français. "Bébé vous invite à dîner ce soir, dit-elle." Ils ne vont pas chez Roro Siwo, ils vont à la Tour d'argent et là, Bébé, il est connu ! Ils montent dans un petit salon privé et l'autre lui raconte les avions, le débarquement et comment il lui a sauvé la vie en le plaquant au sol... "Mon père savait que pendant ce temps-là, il était à Dora en Silésie dans un camp. Mais le gars est tellement volubile qu'il ne peut pas en placer une. Il arrive quand même à lui dire : "Mais, c'est pas moi." Il reçoit un violent coup de pied sous la table de la femme. Elle lui dit : "Bébé a toujours raison." Ti Lou se tait. Bébé demande des renseignements sur son boulot. "Château de la Muette, plan Marshall..." Il n'ose lui demander ni ce qu'il fait, ni qui il est...

Quatre jours se passent. Ti Lou est à l'OECE. Il fait des comptes, des calculs, trace des courbes... "Monsieur Leguy aimerait vous voir..." C'est le grand patron de sa division qui lui dit : "M. Roussi, qui êtes-vous ?" "Je suis M. Roussi... J'ai été nommé. grâce à...." "Oui, ça on le sait ! Mais qui êtes-vous en vérité ?" Leguy lui tend une lettre à l'en-tête de la Maison blanche qui dit en substance : "Veuillez prendre en considération M. Roussi que vous avez comme subordonné et qui est un ami très cher. Si vous pouviez faire quelque chose pour lui en ce qui concerne sa promotion dans le cadre de ses attributions, je vous en serai infiniment reconnaissant. Signé Eisenhower." "Mon père, un nègre, est devenu gris... "C'est une blague de copains du secteur américain", lance-t-il pour se défendre. "Non, parce que cette lettre m'est arrivée par porteur spécial directement de l'ambassade." "Ouais bon.. Mwen gadé sa..." L'autre se lève et l'invite à prendre sa place "Ah ! Non, non..." "Alors, je vous présente votre lettre de démission. Vous la signez ; elle est accompagnée de tout le confort qu'il faut..." Un parachute doré ! Ti Lou signe la lettre, fait ses cartons et se rue au kiosque à journaux. Il voit le portrait d'Eisenhower et ne reconnaît pas "Bébé", le type au cigare... Il ne comprend rien.

Bienvenue à la Twentieth Century Fox

Louis Roussi sur le tournage d'un film de la Twentieth Century Fox aux Etats-Unis dans les années 1950

Quelques jours après, le chauffeur le retrouve et l'emmène avenue de la Grande Armée, dans un bureau où se trouve le type au cigare. "Alors !? Comment ça s'est passé le lettre de Ike ?" "Vous êtes complètement fou ! C'est le coup de poing de l'ours... La lettre de Ike ! Vous êtes timbré !" "Non mais Ike est mon ami ! Vous connais : les amis de mes amis sont mes amis." "Ok... Mais qui êtes-vous ?" "Oh ! Pardon... Je m'appelle Darryl Zanuck. Vous avez perdu votre boulot, bienvenue à la Twentieth Century Fox."  Et Louis Roussi est entré à la Fox ! "Il a été un peu le bras droit, l'ami de Zanuck jusque dans les années 1960, raconte encore son fils. Il faisait beaucoup de repérages pour lui et il était peut-être aussi une source d'inspiration, avance son fils. "C'est Zanuck qui a fait "Les racines du ciel"... C'est marrant comment Zanuck était intéressé par les Nègres ! C'est fascinant... J'en ai tiré un livre qui s'appelle "Tous les Nègres se ressemblent"*, tout' neg ka sanm'... Cette confusion a tragiquement bouleversé la vie de mon père !"

Ti Lou partait régulièrement à Santa Monica et avait un visa illimité pour entrer aux Etats-Unis... "Une rareté, surtout pour un Nègre, d'autant plus que mon père était communiste. Mais, là c'était un ordre de Ike ! Oui, celui qui a lancé le maccarthysme et la chasse aux sorcières... Zanuck le savait, mais c'était un ami de Ike et donc un ami de papa !" Un jour, Ti Lou a raté un avion, sans doute parce qu'il avait une amie à voir dans le coin. C'était l'avion dans lequel est mort Marcel Cerdan...

Romuald Fonkoua dans le livre qu'il consacre à Aimé Césaire écrit : "Suzanne Roussi (...) a un frère, Louis Roussi, qui jouera plus tard un rôle assez important dans la vie de Césaire à Paris, notamment au cours des années difficiles (1956-1960)..."

Le sosie d'Harry Bellafonte

Ti Lou est resté à la Fox jusqu'en 1963. Son nom apparaît dans quelques génériques de films comme la Mousson (1955) avec Lana Turner et Richard Burton. Gilles qui vivait chez les Césaire au Petit-Clamart, depuis le divorce de ses parents, étais alors en pension au lycée cévenol du Chambon-sur-Lignon quand on est venu le chercher à l'étude. "Papa me téléphonait du paquebot Le Colombie pour m'annoncer qu'il rentrait définitivement aux Antilles... Je ne l'ai revu qu'en 1973..." Ti Lou s'est installé à Fort-de-France et a travaillé pour le compte d'un béké. Plus tard Zanuck est venu le voir, à l'occasion du croisière qui passait pr la Martinique, mais ne l'a pas trouvé... Ti Lou est arrivé trop tard au port ; le paquebot filait déjà... "Mon père en a été triste parce que Zanuck lui avait dédié un film, "Une île au soleil" avec Harry Bellafonte. Ti Lou avait essayé sans succès en 1955 de le faire tourner en Martinique... Ca se passe sur une l'île imaginaire de Santa Marta où deux rivaux dans la course à la députation, le notable blanc Maxwell Fleury et le jeune noir David Boyeur (Harry Bellafonte) voient leurs ambitions contrariées par leurs liaisons amoureuses, par la ségrégation raciale et par une affaire de meurtre. Louis Roussi ressemblait beaucoup à Harry Bellafonte...

"A la mort de Ti Lou en 1990, raconte Gilles Roussi, Césaire pleurait. C'est lui, à l'enterrement, qui tenait les cordons du poêle funèbre."

FXG

* https://livre.fnac.com/a1000567/J-Spilmont-Tous-les-negres-se-ressemblent

Darryl Zanuck en bref

Il est l'un des derniers nababs d'Hollywood, un monument du Septième Art, avec plus de 200 films produits durant plus de cinquante ans, du cinéma muet des années 1910 avec Chaplin jusqu'au début des années 1970. On lui doit plusieurs chefs-d'œuvre dont "Les racines du ciel" et la révélation d'une multitude de talentueux réalisateurs et stars.

Darryl Zanuck qui a vécu à Paris, a été marié pendant plus de trente ans à Virginia Fox, l'une des actrices fétiches de Buster Keaton et a par la suite vécu plusieurs idylles, notamment avec Juliette Gréco et l'actrice Irina Demick. Darryl Zanuck est décédé aux Etats-Unis en 1979.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents