Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 05:22
François Baltus-Languedoc, directeur, et Karine Mousseau, président du Comité martiniquais du tourisme

François Baltus-Languedoc, directeur, et Karine Mousseau, président du Comité martiniquais du tourisme

 

La Martinique promeut une destination d'excellence à Top Résa

C'est épaulée de son tout nouveau directeur général, François Baltus-Languedoc, que Karine Mousseau, présidente du Comité martiniquais du tourisme, a présenté mardi au salon mondial du tourisme à Paris, Top résa, les résultats de la saison touristique. Le million de touristes atteint en 2017 continue de progresser. Selon Gaëtan Paderna, directeur marketing et communication du CMT, c'est 4,3 % en plus cette année et 7 % pour le seul tourisme de séjour. Désormais, le message du CMT est simple et clair : "La Martinique est une destination qui se différencie par la qualité de son offre." La campagne lancée l'an dernier avec le spot réalisé par Lucien Jean-Baptiste va donc se poursuivre sur les écrans nationaux mais également dès janvier au Canada et en Belgique avec l'arrivée d'un nouvel opérateur aérien, Air Belgium.

"Pendant les deux prochaines années, indique Karine Mousseau, nous allons utiliser le spiritourisme pour tirer toute l'offre touristique martiniquaise : les hébergeurs et les réceptifs sont au taquet et les loueurs de voiture innovant !" C'est donc une stratégie de différenciation que le CTM met en place "pour une destination d'exception". Si les hôtels nécessitent encore d'être rénovés, le parc de meublés haut de gamme attire 52 % des touristes.  Et comme ceux-ci veulent un touriste "expérientiels", le CMT met le paquet sur le patrimoine, les distilleries, les moulins... "On peut raconter l'histoire de la Martinique avec une bouteille de rhum", vante la président du CTM.

L'excellence, Karine Mousseau la veut sur toute la filière, depuis les compagnies aériennes (Corsair modernise sa flotte avec des A 330 Néo et veut arriver jusqu'à 11 fréquences hebdo en haute saison, Air Caraïbes déploie ses A350...) jusqu'aux loueurs de voitures, à l'instar de "Jo", cette filiale de Jumbo Car (GBH) qui a créé une application pour dématérialiser les démarches de prise en main d'un véhicule. Et pour illustrer cette philosophie de la filière, Karine Mousseau aime à dire : "On se déplace toujours en team Martinique !"

En 2018, le tourisme a rapporté 451 millions d'euros avec une dépense moyenne par touriste et par séjour de 850 euros. C'est là qu'il faut travailler pour augmenter encore cette somme. le Raid des Alizés, les ateliers gastronomiques, l'écomusée de Saint-Pierre, la réouverture du domaine de Fonds Saint-Jacques, l'ouverture de deux nouvelles distilleries (A 1710 et Habitation Lasalle, le défi yoles en février et encore la programmation de la fondation Clément sont là pour y contribuer.

is

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents