Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 avril 2020 1 20 /04 /avril /2020 08:19
Des masques d'Ile de France pour la Guadeloupe

Patrick Karam, conseiller régional (LR) d'Île de France et président d'honneur du CReFOM, pilote pour la présidente de Région IdF, Valérie Pécresse, le partenariat opéré avec la Région Guadeloupe pour lui permettre d'importer 100 000 masques. Interview

"200 000 masques arriveront très prochainement"

Concrètement, comment ça va se passer et à quelle échéance ces masques seront-ils à la disposition des Guadeloupéens ? Qui va les payer ?

La Région Ile-de-France fait un don de 100 000 masques à la Région Guadeloupe et nous lui avons ouvert l'accès à notre centrale d'achat régionale réservée normalement uniquement aux collectivités et aux entreprises franciliennes afin qu'elle commande 100 000 de plus à prix coûtant.

La Région Guadeloupe prendra en charge l’acheminement des masques qui sont à sa disposition depuis la semaine dernière. 200 000 masques arriveront donc très prochainement.

Qu'est-ce qui motive Valérie Pécresse pour se préoccuper du sort des Guadeloupéens ?

Valérie Pécresse considère que l'Ile-de-France et l'ensemble des outre-mer, dont la Guadeloupe, partagent un destin commun. La région francilienne compte plus d'ultramarins, aux trois-quarts antillais, que n'importe quel territoire d'outre-mer et ceux-ci contribuent au rayonnement de l'Ile-de France, à son développement économique, à sa richesse culturelle, à son excellence sportive. Parce qu'ils sont en première ligne dans nos hôpitaux, nos lycées, nos postes, nos administrations, notre police, nos transports publics, cette solidarité, ce lien étroit dans nos relations avec les territoires d'origine, elle est la première responsable politique de premier plan à l'avoir voulu et construit depuis son élection à la tête de la région.

Ces masques ne vont-ils pas manquer aux résidents d'Île de France ?

 Nous avons commandé 30 millions de masques depuis le début de la crise, grâce à mon réseau de chefs d'entreprises franco-chinois, et en avons déjà distribué plus de 10 millions aux soignants, médecins, pharmaciens, policiers, agents de transports, associations, ainsi qu'à tous les maires de la région. Nous continuons à équiper progressivement tous ceux qui font fonctionner l’Ile-de-France, commerçants, artisans, agents de sécurité, agents de propreté…

Est-ce que la Région Ile de France qui a aussi conclu ou préparé en 2019 des conventions avec la Réunion, Mayotte, la Guyane et la Martinique va répondre favorablement à d'autres demandes émanant d'autres territoires ?

Bien sûr. Si les présidents des territoires ultramarins le demandent, comme l'a fait Ary Chalus, la Région répondra présente. Elle se tient prête à aider tous les territoires ultramarins qui en feront la demande, y compris ceux avec qui nous n'avons pas de convention.  

Regrettez-vous d'avoir du démissionner de votre vice-présidence à la Région Ile de France pour tenter une action en justice similaire à celle qu'a faite l'UGTG devant tribunal administratif de Basse-Terre, avec l'insuccès que l'on sait ?

Il n'est pas possible d'avoir de regrets lorsqu'on s'engage dans une action en faveur de l'intérêt général. Je ne conçois pas les choses autrement.

Aujourd'hui les juridictions administratives considèrent, contre l'évidence, qu'il y a assez de masques, de tests de dépistage et de traitements, de lits de réanimations pour tous les Français, y compris dans nos outre-mer. Nous pouvons tous constater que ce n'est pas le cas. 

Il s’agit d’un véritable déni des réalités comme peuvent le constater tous ceux qui souffrent au quotidien de l’impréparation de l’Etat et de ses carences.

Viendra donc immanquablement le temps des bilans, des manquements et des défaillances. En attendant le seul choix est celui de la mobilisation pleine et entière de toutes les collectivités sur le terrain comme le fait la Région Ile-de-France pour protéger les Français et agir en faveur de la solidarité.

 

Propos recueillis par FXG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents