Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 04:14
Edouard Philippe au Sénat lundi 4 mai

Edouard Philippe au Sénat lundi 4 mai

200 euros pour les étudiants ultramarins confinés dans l'Hexagone

Edouard Philippe a annoncé lundi au Sénat une "aide exceptionnelle de solidarité"  de 200 euros pour nos étudiants isolés.

"Nous ne savons pas tout, il y a cinq mois, nous ne savions rien." Le Premier ministre débattait lundi avec les sénateurs de la stratégie nationale du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de covid-19. Le chef du gouvernement a parlé d'un "moment critique" après sept semaines de confinement et huit semaines de crise sanitaire. Et c'est dans ce contexte qu'il a annoncé cette "aide exceptionnelle de solidarité". Le 15 mai, 4 millions de foyers qui sont au RSA ou en allocation de solidarité spécifique toucheront 150 euros et 50 par enfant à charge. Les bénéficiaires  de l'allocation logement toucheront 100 euros. Quant aux "jeunes précaires ou modestes" de moins de 25 ans, afin de pallier à la fermeture des restaurants université, à la perte de leur emploi pour la plupart des étudiants salariés, ils toucheront 200 euros. Sur ces 800 000 bénéficiaires, les jeunes étudiants chômeurs et les étudiants ultramarins isolés. Enfin, à la mi-juin, en bénéficieront les jeunes de moins de 25 ans bénéficiaires des APL.

Cette annonce en faveur notamment en faveur des étudiants ultramarins arrive après une longue attente comme en atteste la protestation de l’Union des étudiants réunionnais de l’Hexagone  (UERH) rendue publique la veille de ces annonces.  L'UEHR regrette les tergiversations du ministère des Outre-mer depuis le 18 mars dernier.

Une aide mal défendue

La ministre exhortait alors les étudiants ultramarins à rester dans leurs logements étudiants potentiellement potentiellement "porteurs du virus".  Annick Girardin annonçait alors une aide exceptionnelle pour le loyer des étudiants restés dans l'Hexagone. Annonce démentie par sa collègue, ministre de l'Enseignement et de la Recherche. Le 13 avril, le président de la République promet une aide « pour les étudiants les plus précaires, vivant parfois loin de leur famille, en particulier lorsque celles-ci viennent d’Outre-mer ».
 
Edouard Philippe a entériné la décision des 200 euros la semaine dernière et Annick Girardin n'en a pas été informée. En effet, elle adresse le 2 mai une lettre à destination des étudiants en mobilité, pour leur préciser ce que le gouvernement a décidé depuis la fin mars : "la contribution de la vie étudiante et de campus (CVEC) pour financer l’aide alimentaire, les équipements informatiques et l’accès Internet, le déplafonnement des aides financières aux étudiants pour les établissements supérieurs et 10 millions d’euros supplémentaires au budget des aides spécifiques d’urgence attribués par les CROUS". Difficile d'y lire du concret pour les étudiants en galère. La ministre évoque toutefois "en complément, une aide financière (qui) sera prochainement attribuée aux étudiants ultramarins restés dans l’hexagone pendant la période de confinement". Le ministère de l'Enseignement supérieur, partant pour aller au-delà des 200 euros, n'a pas été suivi par l'Outre-mer. "Madame la ministre des Outre-Mer avoue son incapacité à défendre les intérêts des étudiants ultramarins au sein de ce gouvernement", concluent les étudiants de UERH.

FXG

Une ministre ignorée par le Premier ministre

Le premier ministre s'est donc réservé l'annonce de cette aide d'urgence aux étudiants. Si la ministre des Outre-mer ne s'est pas montrée très combative sur ce dossier, le délégué interministériel a pris la cause des étudiants à coeur.  Depuis la  Guadeloupe où il  assistera à la naissance de son enfant, il supervisera tout en respectant la quatorzaine, les modalités d’attribution de cette aide exceptionnelle promise par le président de la République et les conditions de retour des étudiants en Outre-mer. Alors que la ministre a tenté de reprendre en main le dossier en s’adressant maladroitement aux étudiants ce samedi, les stupéfactions et incompréhensions y compris des parents se sont manifestées sur la plateforme OutremerSolidaires. L’annonce du Premier Ministre a  mis un peu de baume au cœur et d’espoir à ces étudiants ultramarins qui n’y croyaient plus  et se sentaient « trahis » par la ministre. On parle d'un possible changement de gouvernement à venir en juin avec un ou une ministre des Outre-mer plus expérimenté sur les Outre-mer sans qu’il ou elle en soit forcément originaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents