Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 05:23
Des masques pour les parloirs avocat à la prison de Ducos

Le conseil d'Etat ordonne le port de masque pour les parloirs avocat à Ducos

Le juge des référés du conseil d'etat a ordonné dans la soirée du jeudi 7 mai à la ministre de la Justice et au chef d’établissement du centre pénitentiaire de Ducos de fournir un masque de protection non sanitaire aux personnes détenues dans cet établissement appelées à se rendre à un « parloir avocat », une commission de discipline ou un entretien avec un conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation, et ce à partir du 11 mai. Cette décision ne donne raison que partiellement au conseil de l'ordre des avocats de la Martinique. En effet, saisis par une vingtaine de détenus, le barreau avait demandé aussi de ramener le nombre de personnes détenues à Ducos à un chiffre permettant un encellulement individuel, distribuer des masques, gants et gel hydroalcoolique pour chaque détenu, des produits d’hygiène corporelle en quantité suffisante et un accès régulier aux douches, un lavage régulier de la literie et des vêtements des détenus ainsi que le nettoyage des cellules. Il demandait encore le transfert des détenus à risques vers une unité de vie dédiée, doter les auxiliaires, chargés de la distribution des repas, de gants et de masques en quantités suffisantes, permettre aux détenus de contacter leur famille par téléphone au moins trois fois par semaine, pendant minimum trois minutes et enfin de procéder à des tests de dépistage du covid-19 sur chaque détenu. Le 4 avril dernier, le tribunal administratif de la Martinique leur avait fait droit en ce qui concerne la distribution de masques et gants aux détenus, lorsqu'ils sont en contact avec d'autres, et aux auxiliaires lorsqu’ils assurent la distribution des repas. En dernier lieu, le juge de Fort-de-France avait ordonné au centre pénitentiaire de se doter de tests de dépistage pour les personnes ayant été en contact direct avec une personne atteinte du covid-19.

En dernier ressort, le Conseil d'Etat n'a repris de ce jugement que ce qui concerne la protection des avocats et des personnels pénitentiaires.

FXG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents