Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 05:03
Le maire Excellent de Villetaneuse a grandi en Guyane

Le nouveau maire de Villetaneuse est un enfant de Cayenne

Dieunor Excellent a ravi le 15 mars dernier la ville de Villetaneuse (93) à la maire communiste qui la dirigeait depuis 2008. Une élection qui vient couronner le parcours politique de cet homme né il y a 44 ans en Haïti et qui a grandi à Cayenne. Après le collège Paul-Kapel et le lycée Félix-Eboué où il décroche un bac compta et gestion, Dieunor est parti dans l’Hexagone étudier la musicologie à la fac, puis la sociologie et enfin les sciences politiques. Avec un master 2 en sciences politiques, il obtient un poste d’attaché territorial au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. « J’ai connu le même parcours que beaucoup de mes concitoyens, déclarait-il au Parisien avant son élection. J’ai notamment dû travailler pour financer mes études. » Professeur d’éducation musicale au début, aujourd’hui, Dieunor est consultant en marketing.

Dieunor a posé ses valises à Villetaneuse en 1996. « Je suis attaché à Villetaneuse. Ma ville est jeune. » Il s’y implique rapidement. « J’ai monté ma première association interculturelle qui avait pour but le soutien scolaire. » Surviennent alors les émeutes de 2005 et l’état d’urgence promulgué dans les banlieues, Dieunor s’engage en politique, d’abord sous les couleurs du PRG, puis du PS, et va se confronter au suffrage populaire : les élections régionales de 2010, législatives en 2012 et 2017, départementales en 2015, municipales en 2014 et la victoire en 2020. « J’ai toujours eu envie de faire bouger les choses, racontait Dieunor Excellent à Outre-mer la 1ère au lendemain de son élection. Je me préparais en me formant et en occupant le terrain. » Elu d’opposition en 2014, il a su peu à peu s’imposer : « On incarnait le renouvellement, notamment auprès des jeunes. » Sans étiquette, mais soutenu par le LFI, le PS, Génération.s et le PRG, il arrache la ville au PCF qui tenait la ville depuis 1935. « À travers notre programme co-construit avec les Villetaneusiennes et les Villetaneusiens, écrivait-il dans sa profession de foi, je vous propose de rassembler, pour faire rayonner notre ville sur le plan économique, éducatif, sportif, environnemental, culturel et, bien sûr, démocratique, pour que Villetaneuse soit une ville attractive où l’on puisse vivre, investir, réussir, construire, s’épanouir et élever nos enfants en toute quiétude. » Installé au fauteuil de maire en avril dernier, en plein confinement, son élection est passée un peu inaperçue. Pourtant, elle installe Villetaneuse dans le sillage des anciens bastions communistes telles Bobigny et Saint-Ouen en 2014, puis Saint-Denis, passée elle aussi du PCF au PS le 28 juin dernier. « Nous n'avons rien promis, sinon de reconstruire la piscine, construire des aires de jeux, réaménager le parc régional de la Butte-Pinson. » C’est depuis Matoury où ils vivent toujours que les parents de Dieunor Excellent ont vécu l’irrésistible ascension de leur fils.

FXG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents