Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 09:57
Lycinaïs Jean et sa mèche rebelle

Lycinaïs Jean vient de sortir son deuxième album, intitulé « Mèche reb'l », un titre qui lui ressemble. Rencontre.

« Je fais de la pop caribéenne »

Comment est née cette mèche ?

Cette mèche est née sur ma tête. Elle est née de ma coiffure même si c'est parti sur mon trait de caractère un peu têtu… C'est à ça que j'ai associé la mèche rebelle. Mèche rebelle ce n'est pas un titre, c'est un état d'esprit et pas un morceau en particulier. C'est la coupe en premier et puis le caractère ! Après j'ai choisi des morceaux qui rentrent dans ce cadre mais ce n'est pas un morceau en particulier qui m'a poussé à appeler mon album comme ça. Je suis en constant renouvellement et chaque album, je le vois un peu comme un échantillon de moi. Je ne veux pas reproduire la même chose à chaque fois, je ne veux pas rester dans ma zone de confort. Le but c'est de toujours en sortir.

C'est ça l'esprit de la mèche rebelle ?

Je pense que le premier album aurait déjà pu s'appeler comme ça

Qu'est-ce qui est important pour vous ?

Faire passer l'émotion… Avant tout, c'est ça ! Que les gens comprennent le propos. Ça dépend du message que je veux faire passer, ça dépend du titre parce qu'on ne peut pas précisément cataloguer mon propos.

Derrière cette mèche rebelle se cache le cœur tendre d'une jeune fille...

Derrière chaque personne qui a un fort caractère il y a toujours un cœur tendre. Plus la carapace est grosse, plus il y a un cœur tendre à protéger à l’intérieur. Moi aussi, je me protège.

Vous avez composé cet album pendant le confinement ?

Je ne dis pas que j'ai composé un album. Je compose tout court. Je compose des titres… Après on peut parler de l'état d'esprit dans lequel j'étais pendant cette période. Je n'étais pas dans une forme de rébellion mais j'étais dans un mood particulier et j'ai choisi les titres de cette période-là pour que ce soit cohérent avec le titre mèche rebelle.

Vous l’avez composée seule ?

J'ai composé cet album toute seule en grande partie. Il n’y a que 4 morceaux qui ne sont pas de moi. Pour Au Nom De l'Amour, c’est Bbo qui a fait l’instrumental, pour Pas à Pas, c’est  mon guitariste Joseph qui a fait des arrangements sur mon instrumental. Pour le titre Connasse, j’ai trouvé un beat maker qui a l'habitude de partager ses instrumentaux sur youtube. J'ai couru l'acheter et j'ai composé dessus et mon guitariste a ajouté ses arrangements. Le dernier, c’est Pas Dans le Mood…

Vous avez utilisé l'autotune, c’est pour être à la mode ?

Effectivement il y a la tendance qui fait que de plus en plus on entend le vocodeur et puis ça apporte une couleur différente en fonction du style musical mais c'est un outil que j'ai toujours utilisé. Dans tous mes titres, même les plus épurés, il y a toujours de l'autotune. C’est un outil qui, à la base, sert à faire de légères corrections, une fois qu'on le met fort, forcément ça s'entend !

Comment avez-vous vécu le confinement ?

C’est une sortie d'album confinée ! on ne peut pas faire de promo comme on pourrait le faire en temps normal c'est à dire faire des concerts allez donner des interviews en radio… on est obligé de tout faire maison, quoi. On essaye d'exploiter au maximum les réseaux sociaux on va payer de la pub sur internet pour faire un peu plus d'audience mais à part ça il n'y a pas 36 milles techniques quand on reste chez soi. En même temps tout le monde est à la maison donc on a plus de chance de toucher les gens aussi, qu'ils soient plus connectés sur internet mais bon ça ne suffit pas. Il faut qu'on puisse quand même exercer notre métier et gagner notre vie tout simplement. On sait très bien que ce ne sont pas les ventes de CD qui vont nous faire manger ça aurait été bien qu'on puisse recommencer à travailler normalement en faisant des concerts et repartir à la rencontre de notre public

Vous êtes déjà prête à repartir sur les scènes de France ?

Nous avons des concerts prévus pour la fin du mois de décembre si le confinement s'arrête comme prévu, quant à venir jouer aux Antilles honnêtement je ne sais pas. On n'a pas de visibilité.

Est-ce que le confinement est favorable à la composition ?

C'est grâce au premier confinement malgré tout ce qu'il avait de négatif que j'ai pu finaliser mon album, prendre du recul dessus… j'ai même retiré certains titres remplacés par d'autres… Ça m'a laissé plus de temps pour commencer à m'y mettre, pour concrétiser l’album surtout, tout mettre à plat. Ça m'a laissé le temps d'avoir envie aussi parce que j'ai passé 2 années consécutives à tourner sans cesse et le peu de fois où j'étais chez moi je n'avais pas spécialement envie de composer. J'avais plus envie de m'aérer l'esprit, faire autre chose que de la musique… Donc ça m'a quand même bien servi ce confinement !

Quel est votre morceau préféré ?

Mon morceau préféré... J'ai eu du mal mais finalement oui ! C’est Your Body. Sa mélodie me plaît, son côté épuré, acoustique… a me parle !

Avez-vous toujours ce même tropisme pour le zouk ?

Oui toujours, ça fait un petit moment que je n'en ai pas fait, mais j'attends de me renouveler à ce niveau-là. C'est comme tout ! Dès que j'aborde un style, pendant un petit moment il faut que je fasse une pause, que je me rafraîchisse un peu et que je revienne avec de nouvelles idées.

Vous faites toujours de la pop ?

Le mot pop réunit à peu près tous les styles musicaux… Oui ce que je fais c'est de la pop, caribéenne mais c'est de la pop. La Caraïbe c'est mon essence principale même si je le voulais, je ne pense pas que je pourrais m'en séparer.

Propos recueillis par FXG

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents