Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 10:16
Deux ans de répit pour le POSEI

Le Budget du POSEI reconduit pour deux ans

« Grâce à l’engagement du président de la République, du Premier ministre et des membres du Gouvernement, à la mobilisation de nos parlementaires au Parlement européen, en lien toujours étroit avec l’Espagne, le Portugal et la Grèce, le maintien des enveloppes annuelles du POSEI a été obtenu. » Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, s’est ainsi réjoui cette semaine du maintien du budget du programme d’option spécifique à l’éloignement et à l’insularité (POSEI), l’enveloppe destinée à soutenir l’agriculture des régions ultrapériphériques européennes à hauteur de 653 millions d’euros par an dont 278 pour la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion, Mayotte et Saint-Martin.  Après une bataille homérique entamée en juin 2018, le Comité Spécial de l’Agriculture (CSA) du Conseil européen a fini par valider vendredi 27 novembre le maintien de ce budget que la Commission européenne aurait bien aimé amputer de 25 millions d’euros. « Je me félicite de ce maintien du budget du POSEI, indispensable pour renforcer la résilience des exploitations agricoles dans les DOM et la souveraineté alimentaire dans ces territoires », a renchéri le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie. L’opposition y a, elle aussi, été de ses louanges : « C’est un soulagement, nous savons désormais que nos agriculteurs ne seront pas frappés par des baisses indignes, ça a été une bataille législative et politique d’une rare longueur de plus de deux ans », a déclaré le président de la Commission du développement régional au parlement européen, Younous Omarjee (LFI). Pourtant, la victoire chantée par tous  pourrait bien n’être qu’éphémère ou plus précisément biennale. En effet, le député européen André Rouget (RN) fait observer que l’abondement de l’enveloppe du POSEI proviendra « pour une moitié du fonds de réserve de la Commission européenne et pour une autre moitié d’un prélèvement sur les enveloppes PAC de la France, l’Espagne, le Portugal et la Grèce » et que cette dotation ne sera assurée que jusqu’en 2022. Cette courte victoire fait dire à l’eurodéputé LREM Stéphane Bijoux : « Avec nos professionnels du monde agricole, nous avons mené ce combat (…) C’est encore ensemble que nous continuerons à nous battre pour inscrire le POSEI dans la durée et sécuriser durablement nos agriculteurs et nos éleveurs. » Le Parlement européen doit se prononcera à son tour sur cet accord lors de la session de décembre 2020 avant que tous ne doivent remonter au créneau en 2022…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents