Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 07:00

F-Hollande-FXG-RDG_8652.jpgLa journée nationale de commémoration de l’esclavage

La célébration de la mémoire de l’esclavage, de la traite négrière et de leurs abolitions, samedi, a été marquée dans l’Hexagone par trois événements. Au jardin du Luxembourg, le président de la République a pu prendre un bain de foule sans etre sifflé. Place du general Catroux, ex-place des trois Dumas, Le Premier ministre a honoré la memoire du 1er general noir de la République. A Villers-Cotterêts, la ministre des Outre-mer est venue, avec des associations, défendre le principe même de la commémoration du 10 mai.

Reportage FXG et Régis Durand de Girard

 

 


Hollande : « On commémore une barbarie, mais aussi une libération »hollande-luxembourg-RDG_8375.jpg

 

François Hollande a présidé, samedi après-midi, la cérémonie officielle du 10 mai au jardin du Luxembourg, en compagnie du président du Sénat et des ministres Benoît Hamon, Harlem Désir, Christiane Taubira, George Pau-Langevin et Najat Vallaud-Belkacem. spectateurs_8366.jpgSi le chef de l’Etat a fait référence a l’esclavage moderne en évoquant le rapt des 200 lycéennes enlevées par le groupe islamique Boko Aram, il a aussi discrètement fait allusion au maire de Villers-Cotterêts qui a refusé de célébrer le 10 mai sans sa commune : « Villers-Cotterêts peut être fière d’être une ville où repose le général Dumas que tout le monde peut honorer, y compris son maire. » Le président n’en a pas dit plus pour « ne pas donner trop d’importance à cette polémique ». Le président, une fois encore, a balayé l’antienne des réparations réclamées entre autres par le CRAN : « Il faut faire un travail de mémoire et non pas se battre pour je ne sais quelle indemnité. » Il a toutefois admis que le Comité national pour la memoire et l’histoire de l’esclavage (CMNHE) puisse s’emparer scientifiquement du sujet.hollande-luxembourg-RDG_8592.jpg

 


Le CRAN : « La honte de la France »cran-tribune.jpg

 

Le matin, devant la Sorbonne, une centaine de personnes se sont rassemblées autour d'un podium et d’une exposition sur l'histoire de l'esclavage et les hommes illustres qui ont lutté contre... Ils ont écouté des prises de paroles multiples disant « la honte de la France néo-colonialiste au Rwanda, en Mauritanie, au Congo.. ». cran-banderolle8069.jpgDes sans papiers sont aussi venus raconter leur situation d'esclaves modernes. Louis-Georges Tin, président du CRAN, est revenu réclamer encore et encore des réparations. Le CRAN a mis en accusation plusieurs institutions financières de premier plan en France et en Europe, qui ont bénéficié de la traite négrière, notamment le Crédit suisse, NSMD, la banque néerlandaise, et surtout la Banque de France. M. Tin a dit la honte que lui inspirait le parti pris sur le sujet par François Hollande célébrant l'esclavage l’après-midi...  Ça ne l’a pas empêché de s’y rendre et d’y faire le mondain devant le parterre d’officiels.

 


La ministre des Outre-mer en terre FN

GPL-a-Villers-Cotteret.jpgC’est la réponse du chef de l’Etat et du gouvernement au refus de Franck Briffaut, le maire Front National de Villers-Cotterêts, de célébrer le 10 mai dans sa commune. La ministre des Outre-mer est venue dans la ville FN se recueillir devant la plaque qui rend hommage au général de la Révolution française, Thomas Alexandre Dumas. Peu avant, le CReFOM, le Collectifdom, le CIFORDOM, le CM98 et l’association des amis du général Dumas étaient là aussi pour célébrer ce descendant d’esclave, père de l’illustre écrivain métis, Alexandre Dumas. Le refus du maire de Villers-Cotterêt avait déjà créé une polémique. S’en est ajoutée une autre quand le député UMP Thierry Mariani a émis ce tweet : « L'enlèvement par la secte Boko Aram rappelle que l'Afrique n'a pas attendu l'Occident pour pratiquer l'esclavage », ajoutant le hashtag « déculpabilisation ». Il n’en a pas fallu davantage pour déclencher une foule de réactions, à commencer par celle du CNMHE ou de Patrick Karam, lui aussi UMP, qui a déclaré que le député Mariani « n’honorait pas son parti » : « Ce n'est pas avec ce genre de messages qu'il convaincra les Français d'outremer de faire confiance à l'UMP. » Avant de se rendre à Villers-Cotterêts, George Pau-Langevin a déclaré lors d’une cérémonie à Savigny-le-Temple (91) : « L’histoire de l’esclavage n’est pas seulement l’histoire des descendants d’esclaves. La République ne connaît qu’une histoire, celle de tous ses citoyens. »

 


Valls au pied des Fers brisésGerbe-Valls.jpg

 

Sans la polémique lancée par le maire de Villers-Cotterêts, Manuel Valls, le Premier ministre, ne se serait peut-être pas rendu à cette cérémonie organisée par la mairie du 17e et l’association de Claude Ribbe, les amis du général Dumas, devant le monument qui lui est dédié, les Fers brises, place du general Catroux à Paris, ex-place des Trois Dumas... Marseillaise-Valls.jpgEntouré de Christiane Taubira, de Georges Pau-Langevin, du maire de Paris, Anne Hidalgo, et des représentants du CReFOM et du CRIF, Manuel Valls a répondu au maire Front national : « Celui qui est mort à Villers-Cotterêts est un symbole… Le gouvernement a été présent à travers George Pau-Langevin, envoyée aux côtés des associations pour commémorer un grand homme que certain voulait installer dans l’indifférence. » Et plus généralement, prononcent le mot « racisme », il a déclaré : « C’est pour cela que cette journee est indispensable. Nous devons être au rendez-vous pour ne pas laisser une tribune à ceux qui veulent la confisquer. »

L’hommage s’est conclu par un dépôt de gerbe. Puis le chanteur de Morne-à-l'Eau en Guadeloupe, Molière Athalys, accompagné de l’orchestre de la garde républicaine, a entonné la Marseillaise.Moliere-Athalys-Manuel-Valls.jpg


En images...alain-guede_8088.jpg Alain Guede, le specialiste du chevalier de Saint-Georgecran_8032.jpgUn panneau de l'exposition montee par le CRANjaque-martial_8146.jpgJacques Martial, acteur de la premiere ceremonie du 10 mai 2006.karam-et-X_8173.jpgPatrick Karam et Robby JudesO-Laouchez_8152.jpgOlivier Laouchez, patron de TraceLGT_8140.jpgLouis-Georges Tin, president du CRANluc-saint-eloi_8118.jpgLuc Saint-Eloy, concepteur de l'exposition 10 mai l'an dernierMJA-Laouchez_8130.jpgMarijose Alie, future ex de France TelevisionsR-Pfimlin_8165.jpgRemi Pfimlin, futur ex aussi de France-Televisionssenteur-X_8168.jpgLe senateur de Guyane Georges Patient, reconnu de loin par le chef de l'Etatministres-applaudissent-la-marseillaise-Athalys.jpgChristiane Taubira, Brigitte Kustler, George Pau-Langevin et Manuel Valls applaudissent le ténor Molière Athalys pour son interprétation de la Marseillaise.XX_8094.jpgDaniel Hierso d'OMN en compagnie d'une amiepanthere-rose-flou_8183.jpgUne étrange personne a déambulé dans les jardins du Luxembourg... La panthère rose de Peter Sellers...panthere-rose-insigne-voyage-officiel_8183.jpg

Service de securite des trips officielsTenor-athalys-et-garde-republicaine.jpgLe ténor mornalien et la garde republicaineNKM.jpgNKMKaram-Dalin.jpgPatrick Karam et Daniel DalinLoyson.jpgFreddy Loyson et son compèreSamia-Badat-Muriel-Gillot.jpgSamia Badat et Muriel Jalton

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents