Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 12:25

Avant-première parisienne très pipol pour Tropiques amers

Ce soir, 10 mai, France 3 et RFO diffusent le premier épisode de Tropiques amers, la saga sur l’esclavage aux Antilles. Lundi soir, Lilian Thuram invitait ses amis et proches à une projection et un cocktail.gallas-entree.JPG

William Galas arrive à l'Elisée Biarritz (Photos : Régis Durand de Girard)

A 19 heures, devant le club l’Elysée Biarritz, la salle équipée d’un projecteur numérique dernier cri, il y a déjà foule. Le journaliste Michel Reinette et l’écrivain Alain Foix accueillent à sa descente de taxi, Aïssatou Thiam (Rosalie dans la saga), sous les yeux de Jocelyn Renault (associations des Marie-Galantais de Paris)… et de Jean Verbeke (ancien de la FFF en charge de l’outre-mer). Mais l’arrivée de William Galas détourne l’attention de tous. Les caméras de BFM, TPS, RFO ? France 3… S ‘agitent. Rémi Marcin et son inséparable compagnon de l’UNOM Paul Mélyon, accompagnés de Sophie Jacquest (la Martiniquaise conseillère régionale UDF de Sarcelles), annoncent l’arrivée prochaine de Léon Bertrand. martial-jean-claude-barny.JPGFranck Anretar, le king des Césaire, n’est pas loin. Gisèle Pineau arrive, accueillie elle aussi par Michel Reinette. A l’intérieur, les comédiens sont déjà là et se prêtent aux photographes et interviewers. Jean-Michel Martial, Lucette Salibur, Tony Amoni, Annabelle Hettmann, Fatou n’Diaye… Jean-Claude Barny est avec la quasi totalité de l’équipe qui a étrenné avec lui les plateaux de Cuba et de la Martinique.

thuram-presse.JPG Le gratin
Tony Coco-Viloin annonce la sortie à Paris, cet été de son film Lettre à Irène avec Greg Germain, Antoine Chérubin, Gérard Lauriette, alias Papa Yaya... Mais soudain, c’est l’affolement, la cohue. Lilian Thuram est entré. Avec lui, Dominique Voynet, Olivier Besancenot, Alfred Marie-Jeanne, l’ambassadeur d’Haïti. L égérie de Nicolas Sarkozy, Rama Yade est là aussi. La presse enfiévrée ne lâchera plus le footballeur ansois. « Commémorer, c’est quoi ? S’apitoyer sur son histoire, être coupable ? La période de l’esclavage doit avoir une autre mémoire. Comment des hommes ont pu traiter des hommes comme des sous-hommes ? C’est ça la réflexion. L’homme blanc a-t-il toujours un sentiment de supériorité et l’homme noir a-t-il toujours un sentiment d’infériorité ? C’est ça la question. » Pour Olivier Besancenot, « c’est important de commémorer. Pour régler les discriminations d’aujourd’hui, il faut régler celles d’hier. On ne prend pas de posture victimaire et Sarkozy est insultant quand il dit en finir avec la repentance. Il n’a rien compris. »Admiral-Firmine-Diziz.JPGThuram ne pourra participer à la commémoration, il a un match, annonce-til un brin désolé… Autre vedette, Christiane Taubira réhausse un plateau déjà somptueux où l’on croise Claudy Siar, Babette de Rozière, Ralph Thamar, Abd Al Malik, Stomy Bugsie, Admiral T… Sheffrey et Tsarbee, le Guyanais et le Guadeloupéen, vont pouvoir jouer leur hip hop devant le gratin !Sheffray-Sherryl-et-Tsarbee.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents