Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 17:27

Louis-Constant Fleming à l’Elysée
Le président de la COM, Louis Constant-Fleming, a été reçu, lundi en fin de matinée par le conseiller Outre-mer du président de la République, Olivier Biancarelli. Auparavant, M. Fleming avait été reçu au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer par le directeur de cabinet de Christian Estrosi, Yves Dassonville. De cette rencontre rien n’a filtré. A la présidence de la République, il a été question pour Louis-Constant et sa petite délégation d’exposer « les sujets à évoquer avec les ministères concernés »... Ainsi, un rendez-vous chez Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration et du Co-développement, a été organisé. Louis-Constant Fleming voulait prendre connaissance du projet de loi sur l’Immigration dont la discussion débute ce mardi à l’Assemblée nationale. « La porte est ouverte aux adaptations que les Saint-Martinois voudront apporter », souligne-t-on à l’Elysée sur ce point. Mais surtout, et c’est l’objet central du déplacement de Louis-Constant Fleming à Paris, il a été question d’asseoir une stratégie commune vis-à-vis de l’Europe. Saint-Martin, Région ultra-périphérique (RUP), appartient à ce titre à l’Europe et cohabite avec Sint-Maarten, PTOM. Si à la présidence, on semble d’accord sur le fait qu’il faut envisager des adaptations du statut européen de Saint-Martin, on rappelle aussi que le maintien dans le statut RUP signifie rester dans le droit communautaire, « avec ses contraintes ». Une formule qui révèle la tiédeur de l’Etat à soutenir Louis-Constant Fleming et ses projets de réforme de la loi européenne. Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer rappelait récemment les risques financiers que signifierait pour Saint-Martin une sortie de l’Europe. A priori, il n’a pas été question de finances, le conseiller ayant rappelé simplement les propos du président sur l’engagement de l’Etat lors de l’élection de Louis-Constant Fleming en juillet, et notamment sur la prise de conscience par Nicolas Sarkozy de la sous administration de l’île.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents