Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 18:04

La maîtrise de l’immigration en débat à l’Assemblée
Depuis mardi et jusqu’à tard, mercredi soir, les députés débattent devant le ministre de l’Immigration, l’Intégration, l’Identité nationale et du co-développement, Brice Hortefeux, le projet de loi Maîtrise de l’immigration qui prévoit notamment les tests ADN pour le regroupement familial et un stage de formation pour les nouveaux entrants.
Dès l’ouverture de la séance, mardi, le ton a été houleux. Première à intervenir (et c’est elle qui défendra tous les amendements socialistes), la contre-ministre de l’Immigration du shadow cabinet socialiste, la Guadeloupéenne George Pau-Langevin. D’entrée de jeu, Brice Hortefeux a ironisé sur le ton polémique de la députée de Paris. Un peu plus tard, le député maire de Fort-de-France, Serge Létchimy est intervenu pour dire combien le nom du ministère de Brice Hortefeux l’attristait. Citant Glissant et Chamoiseau, il a déclaré : « Une telle identité nationale ne peut s’administrer, s’enfermer derrière un mur ministère. » « Tant qu’il y aura des hommes, il y aura des migrations ! », a repris le député indépendantiste Alfred Marie-Jeanne. Il s’en est pris aux test ADN, aux « statistiques ethniques qu’on veut légaliser ». Plus tard, le Guadeloupéen Victorin Lurel a rappelé que depuis 2002, il y avait eu six lois sur l’immigration. « L’arsenal juridique dérogatoire existe, il suffit de nous donner les moyens : les 240 policiers manquant, le radar et les deux navettes rapides ! Gabrielle Louis-Carabin est venue à la rescousse du ministre et lui a demandé « d’aider les pays à forte émigration, comme Haïti ». « Une question de cette ampleur ne relève pas de votre ministère, a répliqué Christiane Taubira, mais du ministère des Affaires étrangères. La séance devrait s’achever au milieu de la nuit, par l’adoption sans surprise de la loi sur la maîtrise de l’immigration voulue par le président de la République.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents