Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 21:33
Y a-t-il encore un délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer ?karam-estrosi-biancarelli.JPGLe 13 juillet, au secrétariat d'Etat à l'Outre-mer, trois jours après sa nomination, en tant que délégué, Patrick Karam pose avec le secrétaire d'Etat et le conseiller du président.
Depuis le début de la semaine, toute la communauté antillaise s’agite autour des rumeurs de la démission de Patrick Karam de son poste de délégué interministériel à l’égalité des chances.
Ni Patrick Karam, ni l’Elysée ne confirment la vacance de la délégation et le secrétariat d’Etat à l’Outre-mer ne fait pas de commentaires. Jeudi soir, à l’occasion du Chanté noël de la rue Oudinot, Michèle Alliot-Marie et Christian Estrosi n’y ont fait allusion. Mais dans la foule des invités ultramarins, tous ne parlaient que de ça. Sans doute à cause de l’absence de Patrick Karam qui était pourtant puissance invitante. Mais pas de fumée sans feu et les premiers signes probants sont apparus dimanche 9 décembre avec un article assassin dans le Journal du dimanche sur Patrick Karam. L’article, intitulé « Qui connaît Patrick Karam ? » (allusion au "qui connaît Eric Besson ?" de Ségolène Royal), relate que M. Karam souhaiterait ni plus ni moins que le fauteuil du secrétaire d'Etat Christian Estrosi. M. Karam a annoncé son intention d’attaquer l’hebdomadaire pour diffamation.patrick-Karam.jpg
Les relations entre le secrétariat d’Etat et la délégation interministérielle ne semblent pas des meilleures. Il y a des frictions autour de la définition de la mission du délégué. Le secrétaire d’Etat considère que Patrick Karam n’est compétent que sur les ultramarins de métropole conformément à son décret d’attribution, quand le délégué estime qu’il ne saurait faire de distingo entre les ultramarins, qu’il s’agisse du prix des billets d’avion par exemple.
Une lettre de démission dans les mains de Nicolas Sarkozy
Selon nos informations, Patrick Karam a été reçu mercredi matin à l’Elysée par Claude Guéant, secrétaire général de la présidence, en présence du conseiller outre-mer du président, Olivier Biancarelli. Etait-ce une réception en urgence sous menace de démission suite à la lettre envoyée par Patrick Karam à Nicolas Sarkozy, le 6 décembre dernier ? Etait-ce une convocation disciplinaire comme certains le laissent entendre ? Il semble qu’on ait demandé, lors de cet entretien, au délégué interministériel d’avoir l’approbation préalable du secrétariat d’Etat à l’Outre-mer pour sa communication comme pour ses actions. Ce qu’il aurait refusé craignant de voir son action paralysée. Toujours est-il que Patrick Karam a annoncé sa démission avant de la confirmer par écrit le soir même. « Oui, il a transmis une lettre au président », confirme-t-on à l’Elysée où l’on ajoute toutefois que si elle est bien parvenue à son destinataire, « il n’y a pas de position pour le moment ». Donc pour l’heure, ni l’Elysée, ni Patrick Karam n’ont de déclarations à faire. Chacun voulant sans doute garder un peu de marge. Mais toujours est-il qu’il y a de l’eau dans le gaz, voire plus que de l’eau puisque certains, à Oudinot parlent déjà d’un successeur à la délégation, allant jusqu’à donner un nom, celui du Martiniquais Alain Zabulon, jusqu’alors préfet à l’égalité des chances dans le département de l’Essonne.

dallin-et-dagnet.jpgLa crise affecte le Collectifdom
Depuis dimanche 9 décembre, Charles Dagnet a été mis en minorité au bureau du Collectifdom. Conséquences, il n’y a plus de coprésidence à la tête du Collectifdom, selon Daniel Dalin, qui partageait cette coprésidence avec Charles Dagnet. « Vendredi 7 décembre Charles m’annonçait que Patrick Karam allait perdre la délégation. Comme je lui demandais d’où il tenait cette information, il s’est contenté de dire que Patrick Karam posait problème. » Depuis, je n’ai plus de nouvelles de lui. le blogger a essayé de le joindre, en vain. Charles Dagnet et Patrick Karam, jusqu’alors très très proches se seraient fâchés bien avant cet épisode, lorsqu’il a été question de nommer un successeur au préfet de Guadeloupe, Jean-Jacques Brot. Alors que Patrick karam soutenait la candidature du Martiniquais Alain Zabulon, Charles Dagnet voulait pousser celle de son patron à la mairie de Paris, Thierry LeLay…
Le retour de Claude Ribbe !ribbe.jpg
Au sein de la coprésidence, les soucis ont commencé quand Charles Dagnet a refusé à Daniel Dalin de lui communiquer la mailing liste du Collectifdom et la clé informatique du site Internet. La querelle est allée encore plus loin, puisque Charles Dagnet a demandé à l’ancien président du Collectifdom, Claude Ribbe, de bien vouloir convoquer l’assemblée générale de l’association. Claude Ribbe a ainsi appris qu’officiellement, il était toujours président de droit, les modifications n’ayant pas été déposées en préfecture contrairement à ce que Charles Dagnet avait indiqué à Daniel Dalin… Dans tout ce fratras, il n’y en a qu’une pour savourer ce vaste naufrage, Juliette Jean-Baptiste, éphémère présidente du Collectifdom.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents