Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 18:16
Trois questions à Christian Estrosi, secrétaire d’etat à l’Outre-mer
« M. Lurel ne manque pas de culot »undefined
M. le ministre, pourquoi les propos de Victorin Lurel sur la dissolution du cabinet militaire vous contrarient ?
Je sors une info dans Le Parisien et M. Lurel dénonce après coup dans France-Antilles ce que je viens de dénoncer ! M. Lurel ne manque pas de culot d’essayer de se faire force publicité sur une initiative gouvernementale dans laquelle il n’est pour rien. Comme s’il essayait de récupérer à son avantage une initiative politique à l’honneur du gouvernement ! J’ai demandé une inspection pour faire la lumière sur cette affaire que dénonce, sans doute de manière bien légitime, Victorin Lurel.
Racontez-nous pourquoi vous avez décidé de dissoudre ce service de renseignement.
undefinedJ’ai pris mes fonctions le 19 juin et on m’a notamment présenté un cabinet militaire qui m’est rattaché, avec un chef à sa tête, le chef du cabinet militaire. J’ai essayé de mesurer son rôle, son utilité, et sans remettre en cause les qualités des militaires, j’ai trouvé que c’était une anomalie dans l’organisation institutionnelle de la République. Selon les éléments dont je dispose, ces militaires rassemblaient des informations politiques, mais dans les trente ou quarante dernières années, on a pu aller plus loin… J’ai pris des premières dispositions pour que le chef du cabinet militaire n’assiste pas aux réunions de mon cabinet, puis j’ai fait part de mon analyse au premier ministre et au président de la République et leur ai demandé pendant l’été d’aller vers la dissolution du cabinet militaire.
Comment allez-vous vous y prendre pour le dissoudre ?undefined
J’ai obtenu le feu vert à la fin octobre. Je n’ai pas renouvelé le contrat du chef du cabinet militaire qui prenait fin en décembre et mon directeur de cabinet s’est rapproché de son homologue de la Défense pour réintégrer les militaires dans leur corps. Les bureaux d’études dans les préfectures n’ont été créés que sur instructions. J’en ai donné de nouvelles pour leur démantèlement. Depuis le 1er janvier, la dissolution est engagée de fait. Les préfets ont été informés de ma décision et les textes sont en cours d’élaboration. D’ici là, les militaires n’exercent plus de fonction de renseignement.. Je m’honore à être le secrétaire d’Etat d’un gouvernement qui met un terme à une pratique qui existe depuis 1959.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chuck Rogers 12/01/2008 21:20

Lapin bleu en fait trop

kemper boyd 12/01/2008 14:28

quand Hoover, il coupait une oreille, t'avais Ward Littel qui recollait ilico une écoute... Ils nous brouillent l'écoute !

Rondot 10/01/2008 20:30

La boutique n'a plus pignon sur rue, les arrières-salles demeurent !
Plaisantez ou quoi ? Gérer l'Outre-mer en aveugle ? Tsssssssssss ! Naïïïïïïïïfs !

Articles Récents