Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 08:00

Commémoration du départ de l’Aurélie à Pondichéry 

Ceremonie-pondichery.JPGL’association culturelle française « Souvenirs des Indes » et l’ONG indienne « ADER India » ont organisé une cérémonie commémorative le 23 août dernier à Pondichéry à l’occasion du 160e anniversaire du départ des engagés Indiens pour la Guadeloupe. Un mémorial des engagés, à l’initiative des Réunionnais, inauguré en janvier 2010 à l’Université de Pondichéry, a servi de lieu de recueillement. « Les élèves de la pension Bless School, relate la Guadeloupéenne Christelle Gourdine installée depuis quelques années à Pondichéry, ont allumé des lumières, offerts des fleurs aux ancêtres et ont chanté les hymnes nationaux, régionaux et locaux, en présence de Mannar Mannan et G. Bharaty, descendants du célèbre poète Pondichérien Bharatidasan. » Ils ont ensuite partagé le traditionnel Biryani à la pension avec tous les élèves. Quelques chaînes de Télévisions locales ont couvert l’événement. Cette cérémonie voulait commémorer le départ du 1er bateau, l’Aurélie, parti de Pondichéry à l’automne 1854 pour arriver à Pointe à Pitre fin décembre 1854, emmenant à son bord 320 travailleurs indiens dont 15 enfants. L’Aurélie inaugurait ainsi une période qui a duré pendant 35 ans et au cours de laquelle près de 40 000 Indiens sont arrivés en Guadeloupe et 25 000 en Martinique. Ils sont partis des ports de Madras, Pondichéry, Karikal, Yanaon et Calcutta mais venaient de presque toute l’Inde avec une majorité de Tamouls. Venus initialement dans le cadre d’un contrat de 5 ans, certains ont pu repartir, certains ont rempilé mais beaucoup ont dû rester car le coût du rapatriement devait être supporté par l’employeur… Les Indiens ont refait leur vie aux Antilles, loin de chez eux, et leurs descendants sont, d’après Christelle Gourdine « maintenant un souvenir des Indes ». Celle-ci ajoute : « A défaut d’y voir un cadeau, on ne peut nier leur présence bien que leur histoire ne se trouve nulle part dans les livres. Entre 1848 et 1946, se  trouve un grand vide. » C’est pour cela que Souvenirs des Indes a été créée en janvier 2014 pour faire connaître cette histoire en France et en Inde. « Les Indiens, poursuit Christelle, connaissent l’île Maurice, un peu la Réunion, mais ni la Guadeloupe ni la Martinique. Ils apprennent peu à peu l’existence de notre diaspora. Un bon début. » Souvenirs des Indes entend commémorer les engagés Indiens en impliquant les Français et les Indiens pour une meilleure connaissance de l’histoire et un partage des cultures.

FXG, à Paris

Légende photo : Offrande de fleurs aux ancêtres par les étudiants de la Bless School, Christelle Gourdine-Mandjiny, Muruganandam Mandjiny et leurs invités de Pondichéry.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jennifer PELAGE 05/09/2014 15:53





 


Madame, Monsieur,


 


Nous  avons le plaisir de vous convier à  la soirée en hommage a Henry SIDAMBAROM


(5 juillet 1863-21 septembre 1952), Homme politique humaniste,  défenseur des droits
des indiens nés en Guadeloupe le Lundi 15 septembre
2014


-à 18h30 - Salle Félix EBOUE - 27, rue Oudinot 75007 Paris  


 


Nous vous invitons  à  venir  découvrir en avant première en France
 le film documentaire de Raymond Philogène "Henry SIDAMBAROM : jusqu'au bout du rêve"  avec la participation exceptionnelle de Khal Torabully Poète chercheur
sémiologue


 


suivi d’un cocktail aux couleurs des indes


 


Vous en trouverez ci-joint votre  invitation ainsi que le programme détaillé


 


L'accès à cette rencontre est libre, sur réservation préalable et ferme, dans la limite des 150 places
disponibles,


Pour mieux préparer votre venue


Merci de reserver avant le 13/09/2014 par courriel à l'adresse :


contact.jenniferpelage@gmail.com


 


Une soirée organisée à l'initiative de l'association "Agir ensemb pour une France de toutes les couleurs" sous le haut patronage de la Délégation interministérielle
pour l'égalité des chances des Français d'Outre-Mer en collaboration avec le Comité Henry SIDAMBAROM  représenté par Jacques SIDAMBAROM   avec le soutien de la Région  Guadeloupe
et OM5TV la chaîne d'information des outremer.


 


 Au plaisir de vous recevoir


 


Cordialement,


 


Rhold & Jennifer PELAGE


Agir Ensemb'


Pour une France de toutes les couleurs


06 29 438 638


 


 


Contexte historique


 


C’est après l'abolition de l'esclavage en 1848, que plus de 40.000
travailleurs provenant de l'Inde (42.326 exactement) furent
transportés en Guadeloupe par les Européens.


Après un voyage éprouvant de 85 jours, ces hommes et ces femmes
fuyant la misère,débarquèrent sur

Articles Récents