Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 12:49
Cindy Minatchy, de Baillif à ParisCindy Minatchy, alias Johana dans la Baie des flamboyants, est la nouvelle égérie de Black opale (une ligne de beauté pour Noires et métisses). Rencontre avec une jeune fille qui en veut.
A 23 ans, l’ancienne élève du lycée de Rivière des pères à Baillif, a décidé de conquérir Paris. Fraîchement débarquée dans la capitale, elle compte rebondir après ses débuts d’actrice dans la Baie des flamboyants. « Si la saison 2 se tourne, je resterai Johana. Ils ont bien apprécié le rôle de Johana la méchante… Ca a eu ses effets ! A Paris, je veux saisir des opportunités et trouver des castings qui m’ouvrent à la comédie. »
Consciente d’être une apprentie comédienne, elle cherche à investir le milieu artistique au sens large. « J’apprends à jouer de la guitare et je chante aussi ! » Cindy travaille avec Prof A, une Guyanaise auteur et compositeur, artiste en développement chez Warner et qui tourne en Guyane avec son tube Pakejan molli. En avril, elle était à New York pour une séance de photos pour la marque Black opale. « avant, leur égérie était Vicky, désormais, ce sera moi ! » Son élection en juillet dernier en Guadeloupe comme miss Blac opale lui a permis de décrocher ce contrat de trois ans avec la marque New yorkaise. « Nous sommes deux filles qui représenteront cette marque partout où on l’utilise, c’est-à-dire aux Etats-Unis, en France, aux Antilles... »
Dauphine de miss Caraïbes Hibiscus
Il y a trois ans, Cindy était encore en première année de médecine à Fouillole. Une année qu’elle n’a pas achevée. «  C’était chaud ! » Elle travaillait en même temps au Mac Do à Basse-Terre puis à la boîte à Pizza à Lapwent. Puis elle a travaillé comme hôtesse, animatrice commerciale. C’est ainsi qu’elle a commencé à rencontrer des photographes comme Gilles Delacroix, Eric Corbel ou Fred Mongin qui lui ont fait comprendre qu’elle prenait bien la lumière !  Mais cette même année 2005, le déclic a été son élection comme mis Caraïbes Hibiscus qui la propulse à Saint-Martin pour une finale où la belle Guadeloupéenne termine deuxième dauphine. « il y avait Miss USA, Miss Saint-Kitts, Miss Curaçao… On était 18 ! » Cette prestation réussie lui permet de se faire connaître en Guadeloupe et Martinique. Elle décroche un contrat avec Ordinaire pour la campagne 2006, avec Nivéa ou Jaïpur… « On m’a pas mal vue… Il y a eu un grand portrait de moi affiché partout sur des panneaux qui sont restés en place deux ans ! » Elle enchaîne avec la publicité télévisée, la page mode de Créola. On la voit de plus en plus avec l’agence Chrysalide. On la voit faire une figuration dans le clip vidéo de Shy’m en 2007, Femme de couleur…
La comédie
« Je n’ai pas fait beaucoup de comédie mais je travaillais depuis un moment avec Chrysalide quand on m’a proposée le casting pour la Baie des flamboyants. » C’est Ariane de JLA productions qui l’a castée. « Elle est très sympa mais très pro ! Elle avait affaire à des jeunes sans expérience… » Cindy pressentie d’abord pour le rôle de Cynthia, douce et sensible, devra jouer un contre-rôle, celui de Johana, l’ennemie de Cynthia ! Après cent épisodes, Cindy se souvient des débuts difficiles de ce tournage. « Je ne suis pas comédienne à la base… Alors se retrouver devant trois ou quatre caméras et une équipe de douze personnes, c’est stressant ! » Quarante comédiens et deux répétitions avant tournage… Il a fallu travailler d’arrache-pied. « Au lieu de rentrer à l’hôtel, tranquille, après le tournage, on suivait des cours… » Au bout de quinze jours, les premiers épisodes sont diffusés et tous ensemble se regardaient pour tenter de s’améliorer. Le tournage s’est achevé en novembre 2007 et le mois suivant, Cindy débarquait à Paris qu’elle découvrait pour la première fois. « Il m’a fallu une période d’adaptation et j’ai dû me prendre en main, car je n’étais pas encadrée. Je sortais d’une sorte de loft comme à la Star ac et là, j’étais livrée à moi-même. » L’apprentie comédienne en veut mais sait rester humble : « On se rend compte que ça apporte beaucoup la comédie. On apprend à se connaître, à savoir à quoi on ressemble quand on est en colère. Pour être ce qu’on nous demande, il faut chercher en soi et ça aide à vivre. Mais j’ai conscience d’avoir encore beaucoup à apprendre… »

Luc Laventure, directeur des antennes RFO
« Nous sommes en recherche de financement »
Y aura-t-il une saison 2 pour la Baie des flamboyants ?
Il y a un problème de financement. Rien n’est encore décidé… Il faut voir la situation dans le contexte particulier que vit France télévision avec le projet de la disparition de la publicité. La saison 1 a pu être réalisée grâce à un vaste tour de table. Il y avait RFO, F2 et F3, la Région Guadeloupe et JLA Productions. Nous sommes aujourd’hui en réflexion, en recherche de financement…
Quel bilan tirez-vous de la première saison ?
On est content de ce qu’on a fait avec la Région Guadeloupe. Pierre & Vacances nous a signalé des retombées. L’image Guadeloupe en sort renforcée pour le tourisme. Ce n’est peut-être pas du Bertolt Brecht mais une bonne opération en termes d’image et pour les jeunes comédiens. Jamais personne ne leur avait offert cette chance !
Comment voyez-vous l’avenir pour Cindy Minatchy ?
Elle a décroché une carte de visite qui lui permettra d’aller ailleurs, ce qu’elle n’aurait pu imaginer il y a un an. La Baie des flamboyants a été la meilleure vitrine pour exposer les jeunes talents d’outre-mer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DESVARIEUX MYLENE 11/12/2008 19:16

JE M 'APELLE DESVARIEUX CLYVIA J'AI 10 ANS ET  JE REGARDE LE LE FEUILLETON PRESQUE TOUT LETENPS  J'AI EU    L'OCCATION D'ASSISTER AU TOURNAGE A SAINT_FRANçOIS EN GUADELOUPE  J ETAIS TRES CONTENTE SURTOUT DE VOIR JOANA ET J'AI MEME PRIS UNE PHOTO AVEC ELLE                 

Articles Récents