Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 13:24
Festival d’Avignon
Greg Germain derrière le Off
Le comédien Greg Germain, ruban rouge à la boutonnière, reçoit sur l’embarcadère qui fait face aux remparts de la Cité des papes ! Le vice-président du festival off et le président de l’association des lieux du festival d’Avignon reçoit, en ce début juin, la presse spécialisée et internationale, les programmateurs de spectacles, les patrons de compagnies et de théâtres. Tous embarquent sur le Miréio, un bateau-mouche pour une promenade sur le Rhône, devant le célèbre pont d’Avignon. Avec le fondateur du festival Off, André Benedetto, l’acteur et metteur en scène guadeloupéen a animé lundi la conférence de présentation du prochain festival d’Avignon pour sa partie Off qui se déroule du 10 juillet au 2 août prochain. « Je ne suis que le vice-président du Off et non président comme l’avait annoncé Michel Druker », a ironisé Greg Germain après sa prestation avec Kad Merad sur le divan rouge.


L'irresistible ascension de Greg Germain
Depuis 2003, année où la grève des intermittents du spectacle a conduit à l’annulation du festival, les théâtres et les compagnies se sont fédérés en une association, Avignon festival et compagnies (AFC surnommée le Off). C’est dans ce cadre et en tant que directeur de théâtre que Greg Germain a choisi de prendre des responsabilités.
« Le Festival d’Avignon a été créé en 1947 par Jean Vilar, mais c’est André Benedetto qui, en 1966, le premier a donné une représentation indépendante du festival… Le Off était né », relate Greg Germain. « Et c’est devenu le plus grand salon deu théâtre du monde », confirme André Benedetto qui préside l’AFC. C’est la troisième année que l’AFC accompagne le festival off. Et un gros travail a été mené en amont du festival par Greg Germain et Christophe Galent avec la tenue d’états généraux du Off qui se sont tenu en décembre dernier. « Depuis 1982, la croissance du off est de 18 % par an », indique Greg Germain. La croissance du off n’est pas régulable mais l’AFC peut en revanche mettre en place les conditions d’un développement qualitatif. Le off donne à voir un échantillon représentatif de la création vivante. Sa représentativité ne doit pas être amoindrie… » Avec l'AFC, Greg Germain veut faire du Off un nouveau laboratoire, un lieu d’invention et d’innovation où l'AFC serait à la fois  initiateur et interface entre les différents acteurs.

Le Off en chiffres



957 spectacles et 52 événements

94 théâtres et 16 autres lieux
818 compagnies dont 78 étrangères et 8 ultra-marines
3547 artistes et techniciens
825 auteurs dont 734 contemporains
750 000 entrées, 250 000 spectateurs
5000 programateurs et journalistes


Huit spectacles nouveaux au TOMA

Greg Germain est depuis onze ans installé chaque année à la chapelle du Verbe incarné où il fait vivre le Théâtre des outre-mer en Avignon (TOMA) avec Marie-Pierre Bousquet. A compter du 8 juillet, la scène de la salle Edouard-Glissant au théâtre de la chapelle du Verbe incarné accueille huit spectacles. Ils viennent de Nouvelle-Calédonie, Paris, Guadeloupe, Guyane, Réunion, Martinique. « Cette année, souligne Marie-Pierre Bousquet, co-responsable du TOMA, tout en gardant notre philosophie de représentation très ouverte de la création en outre-mer, nous poserons un regard particulier sur la création guyanaise, spécialement foisonnante. » Ces spectacles seront par ailleurs captés pour France Ô. Ils complèteront une collection de la création théâtrale ultramarine déjà forte d’une vingtaine d’œuvres.
Le programme
Khasukuda – Terres de nuit en arawak - par le Théâtre de l’Entonnoir. Spectacle de marionnettes amérindien de Rubens Makosi. Une nuit des temps pour un retour aux mythes fondateurs. Guyane.

Va vis par la Compagnie Norma Claire. Spectacle de danse en trois mouvements autour de la femme créole. Les souffrances, les enracinements et la pacification et la lumière. Guyane.

Léon-Gontran Damas a franchi la ligne par Awa Production. Une pièce de théâtre autour de la grande figure de la négritude, mise en scène par Frédérique Liebaut. Avec Mylène Wagram. Guyane.

Ailleurs toute par la Compagnie de l’Instant présent et celle des kidams réunit la Martinique, la Réunion et la Nouvelle Calédonie. Une pièce de théâtre issue d’un travail en résidence en Martinique et Nouvelle Calédonie et à la chapelle du Verbe incarné. Sur le thème de l’exil… Avec Patrick Womba, Catherine Dinevan et Alexandra Shiva-Mélis.

Les bonnes par Activ’Art international. Reprise de la célèbre pièce de Jean Genêt mise en scène parJandira Jesus Bauer avec Ina Boulanger, Amel Aidoudi et Jeanne Beaudry. Martinique.

Le jeune prince et la vérité par le Studio théâtre de Stains. Conte philosophique de Jean-claude Carrière où comédiens et marionnettes se partagent la vedette. Mise en scène Marjorie Nakache. Ile de France.

Mâ Ravan par le théâtre Talipot. Spectacle musical, chorégraphique et théâtral de la Réunion. Mise en scène par Philippe Pelen Baldini.

Projection privée par le Grâce art Théâtre. Une pièce de Rémi de Vos mise en scène par Greg Germain avec Firmine Richard, Philippe Calodat et Nathalie Coualy. Un homme, sa femme, sa maîtresse et… la télé. Guadeloupe.







Partager cet article

Repost 0

commentaires

nubret 06/06/2008 13:09

Rendez-vous en Avignon pour voir ces merveilles !

Articles Récents