Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 19:09
La HALDE passe une convention avec l’ANT
Louis Schweitzer, président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE) et André Tanti, directeur général de l’Agence nationale pour l’insertion et la promotion des travailleurs d’outre-mer (ANT) ont signé, hier au siège du secrétariat d’Etat à l’Outre-mer, sous le parrainage d’Yves Jégo, une convention afin de promouvoir l'égalité des chances des travailleurs ultramarins. « Ce partenariat se décline sur le plan local par des actions communes de formation, de communication, d'études ainsi que de préparation des candidats à la mobilité », selon Louis Schweitzer qui est intervenu pour rappeler que la HALDE « se préoccupait de façon particulière des ultra-marins ». « Claude Valentin-Marie, en tant qu’ultra-marin et vice-président nous apporte son expertise et puis nous avons outre-mer des délégations régionales. » Tandis qu’à la Réunion, la délégation régionale donne satisfaction, Louis Schweitzer, admettant une faiblesse de moyens, est convenu que « ça n’allait pas aussi bien en Martinique. D’ici quelques semaines, la délégation martiniquaise deviendra interrégionale pour les Antilles-Guyane. » Yves Jégo s’est félicité de ce partenariat, « signe de notre engagement profond dans ce combat acharné qu’est la lutte contre les discriminations ». « Ce qu’il faut c’est les personnes accompagnées par l’ANT ne se résignent pas et exercent leur droit de recours », a insisté le président de la HALDE. André Tanti a indiqué que ses agents en outre-mer seraient formés à cette problématique. « Ils accompagnent les jeunes avant le départ et jusqu’à la fin de leur formation. S’il existe des situations discriminantes, ce sera l’occasion de les orienter auprès de la HALDE. » Claude Valentin-Marie estime que le suivi de ces jeunes permettra de comprendre le processus qui se met à l’œuvre lors d’une discrimination : « il ne faut plus laisser un préjudice impuni mais il faut prévenir ces situations. » Louis Schweitzer a donné rendez-vous au ministre dans un an pour un premier bilan.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents