Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 19:15
Les parlementaires de l’opposition préparent la riposte
« Il y aura des amendements… » Victorin Lurel ne sait pas combien mais il y en aura lors de l’examen de la loi programme pour l’outre-mer. Le secrétaire national à l’Outre-mer du PS a réuni, hier, à l’Assemblée nationale les parlementaires et assistants parlementaires ultra-marins du groupe socialiste et apparentés (Jeanny Marc, Serge Létchimy, Louis-Joseph Manscour, Eric Jalton, Christiane Taubira et Chantal Berthelot, mais aussi ceux des sénateurs socialistes…) pour leur présenter la nouvelle mouture de la loi transmise par le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer. Après la réunion récente de l’intergroupe parlementaire de l’Outre-mer qui avait permis de constater un consensus droite-gauche contre le projet de loi, les socialistes ont jugé « en l’état, le texte inacceptable » malgré les huit changements introduits par Yves Jégo à la suite de l’avis du Conseil économique et social… Qu’il s’agisse du logement, de la continuité territoriale, de l’assiette d’exonération des charges sociales, des secteurs éligibles en zones franches globale (l’audiovisuel a été exclu) mais aussi de nouvelles dispositions comme l’agence de l’indivision, le désaccord est total. « Encore un zinzin bureaucratique ! s’emporte le député Lurel. On veut abaisser les dépenses publiques mais on en crée de nouvelles ! Que l’agence des 50 pas fasse déjà son travail ! » Les socialistes n’ont pas encore décidé d’une attitude commune, ils rédigent leurs amendements.

Yves Jégo contredit son ministre de tutelle
Tandis que Michele Alliot-Marie, ministre de l’Outre-mer, indiquait avant-hier en Guadeloupe que le calendrier de la loi  de programme pour l'outre-mer serait retardé, Yves Jégo, son secrétaire d’Etat, assurait le lendemain à Paris qu’il n’en était rien : « La loi sera votée en 2008 car c’est un outil utile qui doit s’appliquer dès le 1er janvier 2009. Nous avons augmenté le temps de la concertation, mais il n’y aura pas de report. La loi sera rétroactive au 1er janvier 2008. » Selon Victorin Lurel, président de la Région Guadeloupe et député socialiste qui présentait hier le nouveau texte de loi aux parlementaires d’outre-mer, « Jégo s’est plaint auprès de Sarko que MAM lui coupe les pieds ! » On ne sait d’où il tient cette information mais une chose est sûre : Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, a appelé Yves Jégo, hier midi. Il n’y a pas eu de commentaire.
Par ailleurs, Yves Jégo a indiqué que la LOPOM faisait partie des sujets qu’il allait aborder en Guyane lors de son déplacement du 12 juin, mais que la priorité de ce déplacement irait à la coopération franco-brésilienne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents