Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 17:29
Interview. Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer
M. Jégo sera en Martinique le 14 juillet et fera ainsi deux 14 juillet ! Le premier à Paris sur les champs-Elysée puis à l'Elysée. A 16 heures, il s'envolera pour la Martinique et fera son second 14 juillet avec les militaires du Régiment du service adapté, le soir à Fort-de-France.
"Je suis heureux d’offrir aux Martiniquais un feu d’artifice"
Vous venez passer le 14 juillet en Martinique, faut-il y voir un symbole ?
Ce sera mon 4ème déplacement en 4 mois en Martinique. J’étais là le 17 avril quelques heures après le décès d’Aimé Césaire, j’étais là aussi pour la commémoration de l’esclavage. Je considère que celui qui a en charge l’Outre-Mer au Gouvernement doit être présent aussi souvent que possible aux côtés des habitants. Vous avez raison, ma présence ce 14 juillet, c’est aussi un symbole en ce jour de fête nationale. C’est sans doute la première fois qu’un ministre vient célébrer le 14 juillet à Fort-de-France, je le fais avec bonheur et je suis heureux d’offrir aux martiniquais un feu d’artifice à cette occasion. Il n’y a pas que les parisiens qui doivent bénéficier d’un tel spectacle le 14 juillet.
Le 26 juin dernier, à l’issue de la dernière consultation des socioprofessionnels, vous avez annoncé à l’AFP un bonus de 80 millions d’euros supplémentaire par an dans le cadre de la future loi de programme. D’où provient cette somme ? Comment avoir obtenu une telle rallonge dans le contexte actuel ?
Je crois qu’il faut vraiment arrêter de raisonner uniquement en enveloppe budgétaire globale même si il est vrai que cette future loi-programme va mobiliser en 5 ans 10 milliards d’euros pour les entreprises et l’activité économique outre-Mer. En arrivant rue Oudinot en mars, j’ai souhaité, avec Michèle Alliot-Marie, jouer la concertation à fond. Les socioprofessionnels se sont exprimés et, sur de nombreux points, nous leur avons donné satisfaction. Avec quel objectif ? Celui de présenter un texte efficace pour répondre aux engagements de Nicolas Sarkozy à savoir : accélérer la baisse du chômage en créant des zones franches globales d’activités sur tout le territoire et augmenter la construction de logement en particulier dans le secteur social très en panne. Je rappelle qu’à la Martinique 10000 familles attendent un logement social et que seulement 258 ont été construit en 2007 ! C’est à ces familles que je n’ai cessé de penser durant la concertation autour de ce futur projet de loi qui sera présenté prochainement au conseil des ministres.
Vous avez évoqué au Sénat la nécessité de faire une étude sur le coût de la vie aux Antilles avant de traiter le dossier des sur-rémunérations des fonctionnaires. C’est un nouvel objectif du Gouvernement ?
Le coût de la vie est une préoccupation majeure et constante du gouvernement aux Antilles comme en métropole. Avec les observatoires des prix, nous souhaitons mettre en place de nouveaux outils pour lutter efficacement contre certaines hausses abusives. Il s’agit aussi de se mettre d’accord sur un indice de différentiel du coût de la vie entre chaque territoire et la métropole afin d’en corriger les écarts. Ce combat pour redonner du pouvoir d’achat doit se mener sur tous les fronts aux Antilles comme ailleurs. Pour ce qui est des fonctionnaires de l’Etat, j’ai rencontré leurs organisations syndicales afin d’évoquer avec elles ces questions de pouvoir d’achat ainsi que la remise en cause des abus de l’ITR (indemnité temporaire de retraite) mais ce dossier ne concerne pas les Antilles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents