Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 18:56
Huit Guyanais aux portes de Sciences po
Aramand Flaun, le proviseur adjoint du lycée Bertène-Juminer à Cayenne et son homologue du lycée de Saint-Laurent du Maroni étaient fiers, vendredi, d’avoir à accompagner huit jeunes bacheliers à l’oral d’admission de l’école parisienne de sciences-politiques. « Ils sont eu toute l’année de terminale pour se préparer. Ils avaient un cours spécial le mercredi. En terme d’intensité et de rythme, c’est une première préparation ! Ils ont eu en plus  des exercices particuliers comme faire des revues de presse, assister à des exposés et s’entraîner à l’exercice de l’oral. » C’est la deuxième année que des élèves guyanais concourent à Sciences po. L’an passé, il y a eu deux admis après l’oral. Parmi eux Américain Jessi qui est venu donner une force à ses camarades. Roberto Doreka, bac ES mention assez-bien a dû expliquer aux examinateurs qui il était et parler de la Guyane. C’est la première fois qu’il vient à Paris. Roberto veut travailler dans l’administration. C’est en première qu’il a entendu parler du dispositif sciences-po. « A partir de là, j’ai donné tout ce que j’avais pour y arriver »… Nathalie Zhang, bac ES mention assez-bien, a dû s’expliquer sur son multiculturalisme ; elle est Française, Surinamienne et Chinoise et elle s’intéresse au département Asie de l’école de la rue Saint-Guillaume. Caroline Siong (bac ES mention assez-bien, notre photo) a dû raconter la période la plus difficile de sa vie avant qu’on ne lui demande ce qu’évoquait pour elle le libéralisme. Puis avec les examinateurs ils ont parlé des relations franco-chinoises, des JO et des droits de l’homme… Elle a gardé le sourire et s’est dit confiante après l’oral.
Didier Decoing, le directeur de Sciences-po a signé, il y a deux ans avec la Région et le rectorat une convention visant à favoriser l’accès à Sciences-po au public des zones d’éducation prioritaire. « La formation crée l’ambition », assure M. Flaun qui a noté que le dispositif avait amélioré le taux de réussite au bac. Alors qu’ils soient ou non reçus, ils ont d’autres projets et, dans l’immédiat, en attendant les résultats, celui d’aller au musée et à la Comédie française.

22 autres Antillais
En sus des huit Guyanais, douze Gaudeloupéens (dont 4 Marie-Galantais) et 10 Saint-Martinois sont eux aussi venus passer l’oral de Sciences Po, la journée de vendredi. L’ensemble des reçus et recalés seront connus le 17 juillet…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents