Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 19:01
Biodiversité : l’atout de l’outre-mer
Il ressort d’une conférence sur l’environnement qui vient de se dérouler à La Réunion que l’outre-mer dispose d’un atout majeur au sein de l’Europe : sa biodiversité.La conférence sur l’Union européenne et l’outre-mer face au changement climatique et à la perte de biodiversité a été conclue vendredi à La Réunion par le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves Jégo, au nom de la présidence française.
L’objectif de la conférence, initiée par l’Union mondiale par la nature (UICN), était de montrer à l’Europe que l’outre-mer, trop souvent vue à travers ses handicaps, a un atout de première valeur : sa biodiversité. Grâce à elle, elle peut devenir un véritable laboratoire. Tel est l’exemple donné par La Réunion avec son projet d’autonomie énergétique en 2025. L’un des défis à venir sera de trouver une valeur monétaire à la biodiversité pour mieux la préserver.
Paul Vergès, président communiste du Conseil régional de La Réunion, a averti : « Nous sommes condamnés à inventer une nouvelle civilisation, nous survivrons ensemble ou nous périrons ensemble ». Il a rappelé que Rajendra Pachauri, qui préside depuis 2002 le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), a prévenu : « Pour contenir la hausse des températures en deçà de 2 °C-2,4 °C, ligne à ne pas franchir pour ne pas se mettre gravement en danger, il ne reste que sept ans pour inverser la courbe mondiale des émissions de gaz à effet de serre ». Avec les conséquences à venir pour les Régions ultrapériphériques (RUP, les DOM en France), les PTOM et les petits Etats insulaires : montée des eaux, détérioration des coraux qui protégent les îles, aggravation de l’intensification des cyclones… ».
Pas moins alarmiste que Paul Vergès, Yves Jégo a affirmé que « pour la première fois l’humanité prend conscience qu’elle peut disparaître ». Il a estimé que « les outre-mers sont une carte majeure du combat pour la survie de l’espèce. Ils sont le thermomètre de la nature ». Yves Jégo a ajouté que « dans les mois de la présidence française, l’Europe sera au rendez-vous de la planète ».
Dans la déclaration finale, la France « encourage et invite l’Europe à renforcer sa politique en matière de lutte contre le réchauffement climatique, à partir des RUP et PTOM ». De même elle demande qu’elle « s’inspire des actions conduites outre-mer ». Elle encourage également l’intégration régionale pour lutter contre le réchauffement et la perte de biodiversité.
Parmi une série de recommandations, les conclusions des travaux de la conférence remise à Yves Jégo soulignent que « la perte de biodiversité et le changement climatique ne peuvent être traitées efficacement que si le lien entre biodiversité et climat est reconnu ».
DM, à La Réunion

Toujours à l’air du jetableLors des cinq jours de conférence, 8 800 serviettes en papiers, 8 000 gobelets en plastique, 4 000 grandes assiettes en carton, 4 000 petites assiettes en carton et des centaines de couverts en plastiques ont été consommés par les participants. C’est à ne plus rien comprendre aux défenseurs de l’environnement…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents