Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 10:16
La « Cérémonie des Césaire » change de nom
Dans une interview donnée à l’AFP, Patrick Lozès, président du CRAN, annonce la remise, le 23 septembre prochain, au théâtre du Châtelet de « Trophées du monde noir » qui récompenseront des artistes issus des cultures afro-caribéenne dans la musique, le cinéma et la littérature. Cette annonce est un aveu, l’aveu que les « Césaire » ne sont plus. La cérémonie des Césaire avaient été annoncée à la mairie de Paris au mois de juin par Louis-Georges Tin, porte-parole du CRAN, Franck Anretar, créateur des « Césaire de la musique », Christophe Girard, adjoint à la Culture du maire de Paris et Jean-Claude Cadenet, délégué général à l’Outre-mer de la mairie de Paris. Il avait alors été question des « Césaire ». Le refus des héritiers d’Aimé Césaire de voir leur nom utilisé pour un tel trophée n’avait pas suscité de réaction de la mairie de Paris, ni de Franck Anretar. Ce dernier s’appuyait d’ailleurs sur une lettre signée d’Aimé Césaire l’autorisant à utiliser son nom. Néanmoins, l’annonce de la naissance des « Trophées du monde noir », tend à prouver que tous se sont pliés devant les exigences des héritiers Césaire. Et ils l’ont fait en catimini. Pas sûr d’ailleurs que le fondateur Franck Anretar y retrouve le même rôle, voire un rôle tout court.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

saint prix 06/10/2008 00:02

je trouve ce nouveau trophée lamentable, quand vous voyez que ce sont Mime et "l'autre" de  Rolland qui présentent l'émission. Nous sommes vraiment tombés bien bas, des artistes français qui assurent leurs promotions alors que ce sont pour des artistes noirs cette cérémonie, je n'ai rien contre eux, mais ils ont pas leurs place ici, je pense que Mr ANRETAR a perdu la main sur cette cérémonie. J'ai été aux Etats Unis et il y a une chaine du nom de BET, et leur cérémonie de remise des prix ne concerne que les blacks de la présentation aux nominés. que vient faire sonia rollland et l'autre dans la présentation de cette émission, nous avons des personnes dan notre communauté qui aimerait qu'on donne leurs chances, arrêtez de baisser l'échine à chaque fois et se laisse récupérer de la sorte. C'est nul à chier cette année, esérons que l'an prochain ce sera meilleure, il en va de notre crédibilité, nous devons avoir plus de personnalité et qu'on nous écoute (ce qui n'est pas le cas) tous ce qu'on essaye de faire il y a de la récupération, le CRAN n'a rien a faire dans cette cérémonie. Les Césaire était meilleures, j'irai plutôt voir les Dynamitch d'Or de Mitch Zeline, qui est plus en rapport avec ma culture antillaise.

Maximi 21/07/2008 11:50

Ras le bol ,comment la Mairie de Paris peut donner 100 000euros à une association aussi sectaire , au moment tout le monde prone le vivre ensemble.La mairie de Paris ferait mieux de mettre cet argent à la disposition des jeunes pour trouver un emploi ou un logement . Décidément ce Cadenet n'a rien compris à la délégation àl'outre mer, il est un véritable boulet.Il est temps que Delanoé prenne les choses en main

Ferdy 19/07/2008 01:31

Excellente analyse de Moulen qui mériterait d'être publiée autrement qu'en commentaire ! Moulen, le blog ! le blog !

moulen 18/07/2008 20:25

POUR COMPRENDRE LA STRATÉGIE DU CRANL’objectif du CRAN est de se présenter en tant que force politique "noire". Mais le monde Noir n'existe pas. En effet, les Maliens sont organisés en tant que tels, ainsi que différents peuples en provenance d'Afrique. Leur identité est bien définie et ne se résume pas à leur couleur de peau. Par ailleurs, pour ces messieurs qui veulent des places dans les partis politiques, il faut des gens qui votent. Il est donc important d'influencer les "noirs' qui sont Français et qui sont censés voter. Qui sont-ils à votre avis… en majorité des Antillais. La cible est idéale, car il s'agit d'un groupe qui a des difficultés à se définir d'un point de vue identitaire et qui est Français. Alors, il faut tout faire pour le séduire et l'influencer. C'est pourquoi le Président du CRAN qui porte un nom portugais et dont les parents en Afrique pourraient avoir été des Négriers veut faire une OPA sur les questions de la mémoire de l'esclavage (la bande à Claudy SIAR s’en est mordu les doigts). De même, il veut se servir du nom de Césaire toujours dans le but d’apparaitre comme une force influente dans le monde antillais. C'est aussi cette même démarche qui l'a poussé, en fin d’année dernière, à demander une mission ministérielle au sujet du chloredécone en Martinique.Lè bayè ba, Bèf ka janbé. Tan que le monde antillais ne saura pas se définir, des escrocs de la sorte séviront.Une dernière chose : pourquoi cette couverture médiatique pour une association qui ne fait pas grand-chose ? La réponse est simple. Le CRAN a bénéficié du soutien de deux lobbys influents :1) le lobby juif qui a profondément été traumatisé de l'attaque de Dieudonné en 2005. La propagande de ce dernier avec les révoltes des jeunes afro-français des banlieues (se définissant comme descendants d’esclaves) a fait ce lobby aidé à créer un Conseil Représentatif des Associations Noires de France (vous voyez à quoi cela ressemble !!!). L'objectif était de mettre en exergue une élite intellectuelle « noire » comme aux USA pour montrer à ces jeunes révoltés que certains des leurs pouvaient réussir. Ce lobby déchante aujourd'hui devant l'inexistence et l’inefficacité du CRAN sur le terrain2) le lobby gay d'ou le soutien de la mairie de Paris à cette lamentable opération des "Césaire de la musique".Voilà ce qui explique celaMais, pas de quoi s'énerver. L'inefficacité du CRAN devient maintenant CRIANTE

prifti 18/07/2008 17:28

Je me demande à partir de quel base le cran et son équipe sélectionne les artistes sachant que les organisations constituées d'artistes situé a des kilomètres de la france ont leur méthodes qui date de plusieurs années.Le cran est une véritable machine de substitution qui veut refaire l'outremer à sa manière.Les dynamitch d'or sont-ils aussi menacés ?Toute personne non noir n'est désormais ni originaire de l'outremer et des antilles ? qu'est-ce que c'est que cette histoire ?Comment un chargé de l'outremer adhère à une chose pareil ? sur quel compte sera fiché cette dépenses ?Devra-t-il y avoir un conseil représentatif des non-noirs et non-blancs de france ?Espérons que les originaires des antilles feront preuve de maturités pour ne pas tomber dans un communautarisme version banlieu de france.Après les historiens des université des antilles-guyane à être étonné de ne pas avoir été consulté par le fameux "comité du 10 mai" c'est au tour des artistes de renom a ne pas être consulté.Mais où va t-on ?

Don lexo 18/07/2008 12:50

LAMENTABLE Cette prise de pouvoir du CRAN me gonfle. En plus maintenant c'est M. Lozès qui est le porte-parole....dans la récup' il est fort mais pour créer et surtout faire dans le durable, on n'a encore rien vu !!!

Articles Récents