Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 13:26
Yves Jégo renonce aux régionales et s’inscrit dans la durée à l’Outre-mer
Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer a confirmé hier devant la presse d’outre-mer à Paris avoir renoncé au combat des régionales d’Ile de France en 2010 dans lequel Valérie Pécresse (ministre de la Recherche) et Roger Karoutchi (Secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement) se sont engagés.
Ce choix, explique Yves Jégo a été fait « pour rester à la hauteur de ce qu’on estime être de la politique » et échapper à « la guerre de ministres ». « Je pourrai me consacrer à l’Outre-mer à 150 % ! » Au passage, il en profite pour inscrire son action à la tête du SEOM dans la durée. Tout de go, il évoque le label France saveur d’Outre-mer, le label qu’il entend créer et voir présent lors de l’exposition universelle de Shanghaï en 2010, mais aussi celui des « produits pays », pour booster la production locale. Il a confirmé que l’examen de la loi de développement économique pour l’outre-mer sera présentée à la session d’hiver, en janvier ou février 2009. Il donne rendez-vous le 21 novembre à Paris, pour les assises nationales du tourisme outre-mer et, plus tard, pour les assises du numérique. Il confirme encore l’application du RSA dans les DOM en 2011, associée à une réforme de l’ANT, et la hausse du nombre de gens formés par le SMA (3900 en 2008, 5000 en 2010). Yves Jégo rencontrera début octobre les compagnies aériennes en prévision de la reprise en main par l’Etat des crédits de continuité territoriale et la mise en place des chèques transports, avant de réunir toutes les compagnies low cost en 2009.
Niches fiscales plafonnées à 40 000 euros
Le ministre inaugurera la ligne Paris Cayenne d’Air Caraïbes et la ligne Nouméa Saint-Denis Paris d’Air Austral. Sur les congé bonifiés, Yves Jégo s’est mis d’accord avec Patrick Karam, délégué interministériel, pour « proposer une révolution » : Le ministère s'oriente vers une indemnité de congés bonifiés tous les trois ans qui comprendra le prix du billet et les bonifications salariales. L’usager devra simplement prouver qu’il est parti outre-mer dans les trois ans qui suivent sa demande. Sur la carte militaire, le conseiller militaire du SEOM, l’amiral Lajoux travaille avec les services d’Hubert Falco. « 10 % du fond national est réservé à l’Outre-mer. » Quant aux suppressions des petites sous-préfecture pour en faire des délégations administratives, Yves Jégo en a admis le principe mais n’a pas voulu confirmer que ça toucherait Saint-Pierre en Martinique ou Saint-Benoît à la Réunion. Le ministère a indiqué que les niches fiscales outre-mer serait plafonnées à hauteur de 40 000 euros net de rétrocession. Un plafond spécifique à l’Outre-mer, avalisé par la FEDOM. Enfin, Yves Jégo a encore annoncé qu’en 2009, une exposition intitulée Planète Outre-mer se déroulerait au Grand Palais pour montrer l’outre-mer exemplaire et attirer les investisseurs.

Charte du tourisme et préfet vert à la Réunion
Yves Jégo déjeunait hier avec Paul Vergès, président de la Région. Au programme, les dissensions opposant les deux hommes sur la charte tourisme. « Cette charte est le résultat du travail d’audit France après la crise du chikungunyia, explique Yves Jégo. Cette charte est l’exemple de l’engagement d’un territoire sur son avenir touristique. Vergès suspend sa signature, moi je souhaite signer avec lui. Mais l’idée c’est que les territoires s’organisent, qu’on les aide à mettre en place leur stratégie et on a des moyens. Il ne s’agit pas de baisser les investissements, mais de partager cet investissement et garantir qu’il y ait des perspectives. »
Dans le cadre du plan Réunion 2030 (autonomie énergétique), Yves Jégo a annoncé son intention, en accord avec Jean-Louis Borloo, de nommer un « préfet vert » pour le développement durable. Il a encore déclaré qu’une demande classement au patrimoine de l’Unesco avait été déposée pour les Hauts de la Réunion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents