Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 17:07
Associations ultramarines : qui touche quoi ?
Un document fuité de la délégation interministérielle à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer et transmis à la presse par les bons soins de la Fédération européenne des outre-mer, la FEUDOM présidée par Charles Dagnet, indique avec précision les subventions demandées et octroyées par les associations au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer. La délégation y est associée puisqu’elle propose, est consultée et émet des avis. On apprend donc dans ce document authentifié que pour l’opéra, Le nègre des lumières, écrit par Alain Guédé, ce dernier a demandé une subvention de 35 000 euros, que le délégué a proposé que la subvention couvre l’intégralité de la somme du montant demandé sur un budget total de 135 000 euros. Le SEOM a limité son aide à 24 000 euros. Jimmy Blanche a demandé une subvention de 6 000 euros pour un hommage à Guy Konket. Malgré la modicité de la somme demandée et le soutien de Patrick Karam, il n’a rien obtenu. Mais le dossier devrait être réexaminé. Christian Bidonnot, de Top Dom, voulait une aide de 35 000 euros pour développer son site Internet. Le délégué a proposé 8 000 mais le SEOM n’a rien donné. Coline Lee Toumson a demandé pour le financement de son festival Vibrations Caraïbes, une subvention de 40 000 euros. Le SEOM a proposé 15 000. Patrick Karam a plaidé pour le doublement de la somme, le SEOM lui a donné son accord verbal pour 20 000 euros. Même chose pour La Voyageuse, la pièce de Maryse Condé mise en scène par Jean-Michel Martial. L’intéressé a demandé 12 000 euros. Patrick Karam a demandé à ce que la subvention allouée couvre au moins la moitié de la demande. Le SEOM a donné son accord verbal. Fetkann, le prix littéraire organisé par le CIFORDOM et José Pentoscrope, a demandé 40 000 euros. Le SEOM a proposé 5 000, soit la même somme que l’an passé malgré les interventions du délégué. Enfin, Michel Zéline des Dynamitch d’or a demandé pour ses Caribean music awards 20 000 euros de subventions. Le SEOM a proposé 3 000 malgré l’appui du délégué qui a vanté cette manifestation de qualité. Patrick Karam, consulté, a indiqué que ce document était parcellaire : « Il n’y a pas que 7 associations qui font des demandes, il y en a des centaines ! » Les fonds du budget du SEOM dévolus aux associations ultramarines s’élèvent à quelque 1,5 millions d’euros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Monique 08/10/2008 17:58

Les ministères ont pourtant obligation de rendre publiques les arrêtés de subvention, ses informations ne sont pas top secrètes et si la méthode n'est pas terrible, il n'est pas anormal que l'on soit informé de la destination de deniers publics...

Lucien 02/10/2008 11:59

Je trouve inadmissible que l'on puisse laisser fuiter des documents administratifs en toute impunité ? Vivons nous dans une république bananière ?Et ce dagnet, n'a t'il rien d'autre à faire ? quelle bassesse !

P.K. 30/09/2008 14:29

A qui profite le crime ?Avant de prendre la défense de l'un et d'accuser l'autre, ne vous laissez pas manipuler ni par l'un, ni par l'autre ; sachez comment fonctionne les choses.

Albert 25/09/2008 14:10

Charles Dagnet est un agent technique de la mairie de paris en mal de reconnaissance,jaloux de Karam. venir s'occuper de subvention, c'est grave lorsque lui même a demandé une suvention à la dgom de la ville de paris ,alors qu'en tant qu'employé , il n'a le droit.Son feudom et lui sont téléguidés par la Dgom de la mairie de Paris et Claude RIBBE contre Patrick Karam. Karam a raison de prendre de la hauteur par rapport à de ces pauvres personnages.

Articles Récents