Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 01:22
Jégo auditionné à l’Assemblée sur son budgetYves Jégo est passé à la question devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, mardi après-midi. Parmi les parlementaires présents, se trouvaient le Martiniquais Alfred Almont, rapporteur (UMP), Jean-Paul Fruteau (Réunion), Chantal Berthelot (Guyane), Annick Girardin (Saint-pierre et Miquelon), Louis-Joseph Manscour et Serge Létchimy (Martinique), tous de l’opposition. Le président de la commission, le chiraquien Patrick Ollier, très chaleureux dans son accueil au ministre, lui a néanmoins rappelé l’avantage qu’il y aurait à faire des simulations pour apprécier les avantages de la réforme de la défiscalisation et de l’exonération des charges sociales. Patrick Ollier est allé jusqu’à rappeler son rôle actif pour obtenir la détunnelisation dans la loi Girardin, en 2002 après le coup de bluff d’Accor aux Antilles… Yves Jégo s’est souvenu qu’avant la loi Girardin, on défendait la LOOM… « Un jour, on dira qu’il faut garder la loi Jégo ! » Louis-Joseph Manscour a prononcé le nom auquel tout le monde pensait sans oser le prononcer, celui de l’ancienne ministre de l’Outre-mer, Brigitte Girardin (son interview, assassin pour le projet de loi de développement pour l’outre-mer, était dans bien des têtes !). Serge Létchimy a demandé au ministre : « Pourquoi remettre en cause ce que vous appelez le côté sain de la défiscalisation, celle qui est non patrimoniale ? Pourquoi supprimer la défiscalisation des petits entrepreneurs et leur crédit d’impôt extrêmement intéressant vis-à-vis des banques ? Enfin, la bonification des retraites pour service rendu hors d’Europe est-elle remise en cause ? » « Les socioprofessionnels, a répondu Yves Jégo, veulent défendre des avantages, mais le lobby de l’argent ne guide pas les politiques publiques. » Pour autant, il a rappelé que le budget 2009 accorderait 800 millions d’euros de défisc contre 550 l’an passé. Quant aux retraites des fonctionnaires d’outre-mer, le ministre a indiqué que la réforme n’est pas pour cette année.
Les socialistes voteront contre le budget de Jégo, l’UMP pour. Vérification lors du scrutin en séance attendu vendredi soir au Palais Bourbon.
Photo : David Martin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents