Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 02:03
Yves Jégo « : « J’annonce une baisse de 30 centimes »
A l’issue d’une longue rencontre, hier, avec le directeur Caraïbe de Total et plusieurs visioconférences avec les élus guyanais, Yves Jégo a proposé une baisse de 30 centimes du prix du carburant alors que la Guyane est encore bloquée et que le centre spatial a reporté de six jours son prochain lancement d’Ariane à cause des événements.
Interview
Combien les pétroliers ont-ils concédé de baisse ?
L’Etat fait pression sur les pétroliers et donc  j’annonce une baisse de 30 centimes du prix du gazole et de l’essence lundi matin. J’ai proposé par ailleurs çà la région Guyane qu’elle accompagne cette baisse d’au moins dix centimes, ce qui permettrait d’arriver à un montant global qui serait significatif pour la Guyane qui est aujourd’hui le territoire d’outre-mer où l’essence est la plus cher. Il faut donc ramener la Guyane dans la moyenne de la Caraïbe. J’ai proposé enfin au président du conseil régional un plan exceptionnel de financement des investissements économiques de la Guyane avec une enveloppe de 5 millions d’euros dès cette année. Lundi, il y aura une baisse de 30 centimes du prix de l’essence et du gazole en Guyane ; j’ai demandé au préfet de Martinique et au préfet de Guadeloupe de regarder avec les pétroliers pour voir comment, ce week-end, on peut apporter aussi une baisse significative en Martinique et en Guadeloupe pour que l’ensemble de la Caraïbe ait une réponse à la revendication des socioprofessionnels. Nous avons lancé une mission dès la semaine prochaine et des inspecteurs du ministère et d’Economie et des finances vont tout mettre à plat. Je veux une opération vérité sur les prix de l’essence en outre-mer où l’Etat ne touche pas de taxe sur les carburants. La mission va prendre quelques semaines et s’il y a eu de la spéculation, s’il y a eu des exagérations, nous le dirons et nous demanderons aux pétroliers de rembourser. La pression qui a été faite sur eux a abouti à un effort et si on doit aller plus loin, ce sera dans un esprit de transparence et sur des bases sérieuses, pas seulement sur une base de rumeurs.
Cette baisse est prévue pour combien de temps ?
Jusqu’à ce que la mission ait fait son travail. C’est d’ailleurs ce qui était demandé par ceux qui sont en protestation. Ca va prendre un mois et demi ou deux mois. J’ai proposé aux Guyanais de ne pas renoncer à leurs revendications mais de libérer la circulation et le trafic et dès que nous aurons le rapport d’inspection, de remettre tout ça sur la table.
Est-ce qu’on ne paye pas la mise aux normes de la SARA qui a coûté 60 millions d’euros en 2007 ?
On paye en Guyane quelque chose de très cher qui est le procès fait par les concessionnaires automobiles aux pétroliers parce qu’ils ne fournissaient pas un pétrole aux normes européennes. Ce procès, les concessionnaires l’ont gagné et la mise aux normes de l’essence qui était jusque là livrée par les pays voisins, beaucoup moins chère, et ça a eu une conséquence : les prix ont augmenté. Si vous ajoutez à ça l’année précédente les cours du baril, que vous y ajoutez une taxe régionale qui est la plus haute de toutes les Caraïbes, évidemment, il y a un prix beaucoup plus cher qu’ailleurs. Comment en sortir ? Les pétroliers ont apporté une première réponse, si la Région prend sa part, ça sera une deuxième réponse et je opense alors qu’on pourra ramener la Guyane dans un prix équivalent des autres territoires. Je dis que lundi l’essence aura baissé de 30 centimes et il faut que ça permettre d’engager le déblocage de la situation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents