Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 18:07
La danseuse aux grosses fesses
Chantal Loïal rejoint le collectif du chorégraphe belge Alain Platel

La danseuse aux grosses fesses, ainsi qu’elle s’amuse à dire d’elle-même, Chantal Loïal, poursuit une carrière étonnante dans la danse. Après quelque dix années passées auprès de la compagnie Montalvo-Hervieu, elle a dansé pour la dernière fois son rôle dans Paradis au palais de Chaillot, le 13 janvier dernier. Mais elle n’a pas quitté la proie pour l’ombre ! Elle entre dans le circuit international en intégrant le collectif du grand chorégraphe belge, Alain Platel, la compagnie C de la B. Auditionnée en mars 2008, elle travaille à Gand depuis septembre. Ashes, la chorégraphie de Kuhn Augustinen, sera donnée au Théâtre de la Ville du 3 au 14 mars après une première mondiale à Zurich, en février. « J’ouvre la pièce avec un parapluie rouge. La catastrophe a eu lieu… Les cendres m’étouffent... J’étais joyeuse chez Montalvo, là je suis grave… Le prétexte de la pièce, c’est que faire après le 11 septembre, après l’éruption du volcan. La démence, le vaudou, la transe… »
Chantal Loïal est partie de l’univers des danses et musiques guadeloupéennes dans lequel elle a baigné dans ses premières années, et chemine depuis douze ans en Europe dans les pas de la danse contemporaine occidentale.
A la  recherche de nouveaux mondes chorégraphiques, d’ « éprouvés corporels » différents, elle n’oublie pas le patrimoine traditionnel antillais qu’elle veut célébrer avec dignité tout comme a pu le faire la chorégraphe afro-américaine Katherine Dunham en son temps. C’est l’autre facette de Chantal Loïal, celle qui a monté sa propre compagnie, Difé Kako, et ses chorégraphies, Aski paré, Zandoli pa tini pat…

Les Ballets C de la BLes Ballets C de la B, troupe créée par Alain Platel en 1984, est à présent une compagnie se faisant régulièrement acclamer en Belgique et ailleurs. Au fil du temps elle a adopté une structure de plate-forme de travail réunissant plusieurs chorégraphes. Aux côtés d'Alain Platel y figurent Christine De Smedt et Koen Augustijnen ; Hans Van den Broeck et Sidi Larbi Cherkaoui en ont également fait partie. Depuis toujours, Les Ballets C. de la B. tiennent à associer de jeunes artistes talentueux, actifs dans différentes disciplines et venus d'horizons différents, à leur processus de création dynamique. Une espèce de « style maison » se dessine. Il est populaire, anarchique, éclectique et engagé, sous la devise : « Cette danse s'inscrit dans le monde, et le monde appartient à tous. » Une sentence qui semble taillée à la mesure de la danseuse guadeloupéenne.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents