Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 15:43
Le Collectifdom réussit son retour place de la Nation à Paris
A l’appel du Collectifdom, quelque 5000 personnes se sont rassemblées samedi dernier place de la Nation à Paris. Si Lutte ouvrière et le NPA de Besancenot sont venus apporter leur soutien en début d’après-midi, cette fois, ce sont d’abord les Antillais, Guyanais et Réunionnais, dont quelques personnalités, qui étaient là pour soutenir leurs compatriotes de Guadeloupe et Martinique.


Après le défilé du 21 février entre République et Nation, la manifestation de ce samedi avait plus des allures de meeting, avec une scène, des prises de parole et des interventions artistiques.

Sous les couleurs de Continuité lyannaj kont pwofitasyon, l’extrême gauche qui soutient Elie Domota à fond, est venue réaffirmer tout son soutien aux grévistes antillais, en marge du rassemblement appelé par le Collectifdom, plus modéré.

Dans la foule de nombreux anonymes ont tenu à porter leur message…

Dédé Saint-Prix, accompagnée de la directrice du Théâtre de Vitry, Leïla Cuikermann, est monté sur scène pour une petite performance qui a eu son succès.

Le comédien guadeloupéen Geg Germain et le chanteur martiniquais Philippe Lavil sont apparus ensemble sur la scène comme pour mieux affirmer l’unité des Antillais.

Autour de la chanteuse guyanaise Sylviane Cédia, le secrétaire du Collectifdom, Jocelyn Minatchy, et une militante, Mona Eraville.

A l’instar de Greg Germain et Philippe Lavil, l’UMP Jean-Claude Beaujour et la radicale de gauche, Janine Maurice-Bellay se sont affichés ensemble.

Les producteurs Jimmy Blanche et Joseph Dunoyer et le fils de ce dernier, Erwan Carlos.

Orateur du Collectifdom, Jocelyn Minatchy est peu à peu en train de devenir la valeur montante de cette association qui, depuis une paire d’années, connaissait une légère extinction de voix.

Il habite à Rouen, il est venu manifester à Paris avec son tee shirt aux couleurs de l’UGTG. Michel Jockson est natif de Bas-du-Bourg à Basse-Terre, comme son nouveau héraut, Elie Domota.

Misha Périchon, communicante pour les Caribean awards music, pose avec le chanteur styliste Jacques de Kerra.

La chanteuse Perle Lama a récolté un joli succès en chantant, entre autres, une ode à Toussaint Louverture.

Et tandis qu’aux Antilles, LKP et collectif du 5 février demandent une amélioration de la vie quotidienne, certains sont là pour rappeler le montant des arriérés !

Bernard Solitude, avocat guadeloupéen, au micro de France-Info

Il est l’homme de toutes les marches des Antillais à Paris depuis 1993. Théo Lubin, disciple de Garsin Malsa et du comité pour la réparation, était aussi le sonorisateur de l’événement.
Sur la tribune, les organisateur de ce Van lèvè, Daniel Dalin, le président du Collectifdom, Régine Privat, Olivier Ozier-Lafontaine et Jocelyn Minatchy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

soukougnan 02/03/2009 17:44

Van Lévé, 28 février : mise au point du Collectifdom.  Daniel Dalin, président du Collectifdom remercie les milliers de compatriotes venus apporter leur soutien aux peuples de Guadeloupe et Martinique  lors de la manifestation Van Lévé le samedi 28 février 2009 Place de la Nation.Cependant et afin de lever quelques ambigüités, le Collectifdom tient à préciser les faits suivants : □    L’association condamne la récupération sans vergogne de Lutte Ouvrière et du NPA, venus manifester à proximité du rassemblement organisé par le Collectifdom sans s’être jamais mélangés à la foule : qu’ils sachent que le peuple antillais n’a pas été dupe de ces manœuvres !□    Le Collectif Continuité LKP serait mieux inspiré de revoir le sens des mots unité et respect en prenant acte que la force du LKP en Guadeloupe  réside bien dans le fait qu’il a su maintenir la mobilisation et l’unité autour d’un même but : la lutte pour le respect du  à ces importantes composantes de la République Française que sont les Outremers !Jamais le Collectifdom n’a cessé de communiquer, tant à ses membres qu’à la presse, sur la nécessité qu’il y avait pour tous à manifester le 21 février.  Il n’en demeure pas moins que le soit disant soutien  du CLKP au Van Lévé  du 28 février n’aura trompé personne ! De plus, le Collectifdom craint que la présence au sein du CLKP de M. Rovelas, connu pour ses idées rétrogrades, ses positions inadmissibles concernant certaines composantes de la République Française et ami avéré de la tristement célèbre  Tribu Ka, porte une ombre sur le combat du LKP en Guadeloupe et du Collectif du 5 Février en Martinique.

Articles Récents