Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 22:37
Les résultats du scrutin 
        Mayotte -
Taux de participation : 32,2 %

-          UMP : 42, 36 %

-          Alliance : 19,95 %

-          PS : 15, 08%

        Nouvelle Calédonie - Taux de participation : 21,8
            -    UMP : 59,29 %
            -    Alliance outre-mers : 12,21 %
            -    MODEM : 9,42 %
        Wallis-et-Futuna - taux de participation : 40 %

-          PS  42,6 %

-          UMP 38,1 %

-          MODEM 10,1 %
Martinique - taux de participation : 13,8 %

-          Alliance 39,47 %

-          UMP 24,11 %

-          PS 14,46 %

Guadeloupe - Taux de participation : 14,6%

-          Europe Ecologie 51,38 %

-          UMP 23,2 %

-          PS 16,8 %

Guyane

-          UMP 30,49 %

-          Europe Ecologie 24,77 %

-          Alliance 15,91 %

Saint Pierre et Miquelon - taux de participation 20 %

-          UMP 33,78 %

-          PS 28,85 %

-          Europe Ecologie 21,36 %

Réunion -Taux de participation : 29,99 %

-          Alliance : 28,08 %

-          UMP : 23,74 %

-          PS : : 22,99 %


Les trois eurodéputés

Dans l'ensemble de la criconscription de l'outre-mer, l’UMP est en tête, suivi de l’Alliance pour l’Outre-mer puis du PS dans la circonscription de l’Outre-mer. Sont donc élus eurodéputés : Maurice Ponga (UMP) pour le Pacifique, Elie Hoareau (PCR) pour l’océan Indien et Patrice Tirolien (PS) pour l’Atlantique.


Interview d'Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer
« Nous sommes en tête »
Votre analyse sur ce scrutin ?

C’est un scrutin tout à fait positif pour l’UMP et la majorité présidentielle puisque nous sommes en tête en outre-mer avec 2 % de plus qu’en métropole. Ce n’était pas le cas il y a cinq ans puisque l’UMP était arrivée en 2e position. Après les semaines que nous avons connues et la plus grave crise qu’ait traversé l’outre-mer depuis les dix dernières années, ce scrutin témoigne que le travail engagé par la majorité présidentielle n’est pas rejeté, au contraire puisque nous sommes en tête. C’est un encouragement à poursuivre, à aller de l’avant, notamment le processus des états généraux qui doit aboutir à un nouveau modèle. J’ai le sentiment que les ultramarins ont quelque part aussi conforté ce choix du président de la République.
En Guadeloupe, les dissensions au sein de l’UMPentre Mme Carabin et Mme Penchard ont favorisé l’avance de M. Durimel (Europe Ecologie) et finalement l’élection de M. Tirolien (PS). Qu’en pensez-vous ?
Il faudra que l’UMP tire les leçons de tout ça. Ce qu’on constate c’est qu’en Guadeloupe, M. Durimel fait un score exceptionnel, mais je constate aussi que Marie-Luce Penchard fait un meilleur score que celui de 2004 et qu’elle a mené une campagne très dynamique. On aurait pu, à quelques voix près entre le PS et l’UMP, faire entrer Marie-Luce Penchard au Parlement européen. Je regrette qu’on n’ait pas été jusque-là parce qu’il faut saluer sa campagne.
Il y aura prochainement un remaniement ministériel, souhaitez-vous poursuivre votre tâche à l’Outre-mer ?
Sur ce sujet, c’est la décision du président de la République et du Premier ministre. Moi, je me sens très bien ici. J’ai engagé une tâche tout à fait importante. On voit avec le vote de la Lodeom qui s’est fait dans une quasi unanimité, avec nos résultats électoraux que nous sommes sur une voie dynamique. Si me président de la République me maintient sa confiance, je suis passionné par l’outre-mer. Je suis prêt à rester passionné par l’outre-mer aussi longtemps qu’il le voudra.



 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents