Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 18:15
La mauvaise stratégie de l’Elysée pour l’UMP en Guadeloupe
Finalement, c’est Gaël Yano, le député UMP de Nouvelle Calédonie qui est content ! la stratégie voulue par l’UMP Paris et l’Elysée a propulsé au Parlement européen son poulain, le ministre des sports du gouvernement de la province sud, Maurice Ponga. Inespéré ! Il est vrai que les socialistes en Guadeloupe avaient décidé de faire une campagne molle pour ne pas favoriser l’élection de Marie-Luce Penchard. « Si on faisait 3000 voix de plus, Marie-Luce Penchard était élue », rappelle Victorin Lurel. Mais la brouille de Gabrielle Carabin qui a appelé à voter Durimel (73 % au Moule !) a fini de boucler la donne. Avec en plus, un siège (inespéré, encore !) pour le Marie-Galantais Patrice Tirolien. Tout cela est venu perturber le plan de l’Elysée et de Xavier Bertrand, patron de l’UMP, qui voulaient absolument obtenir un score pour Marie-Luce Penchard, « pour l’avenir de sa carrière », selon une source UMP. Celle-ci a fait un score avec 29 %, mais elle n’a pas été élue… Ils avaient mis le paquet pourtant : Gabrielle Louis Carabin avait été convoquée à l’Elysée pour obtenir son ralliement. En vain. Maintenant, la députée du Moule attend son exclusion avec philosophie. Samedi, lors de la journée du Parlement des enfants, Xavier Bertrand a évité Mme Carabin qu’il avait pourtant bien vue ! Tout ça n’augure rien de bon pour les régionales de 2010. Qui va-t-on présenter en face de Lurel ? Le président sortant parie sur une liste hétéroclite agrégeant des opposants où on pourrait même trouver des élus GUSR, les amis de Larifla et de Gillot. Mais c’est sûr, Carabin n’en sera pas. Et au deuxième tour ? Elle pourrait peut-être même prêter renfort à Lurel pour défendre une assemblée unique dans le cadre de l’article 73. La politique en Guadeloupe est une science que l’Elysée et l’UMP nationale ne maîtrisent pas forcément, même avec Marie-Luce Penchard en première ligne !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents