Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 12:28
"Un choix historique"
Votre premier acte de ministre sera le déplacement aux Antilles avec le président, qu’en espérez-vous ?
A partir de cette étape (le voyage présidentiel aux Antilles, NDLR), je vais décliner un certain nombre d’axes de réflexion et j’attacherai du prix à écouter ce qui va être dit pendant ces deux jours pour construire de nouveaux axes, mettre en place des orientations nouvelles et puis, surtout, un mode de relation que je veux marquer de mon empreinte parce que je crois que les ultramarins attendent beaucoup d’écoute. Voilà ce que j’ai à dire pour ma première journée ici, rue Oudinot.

A côté de la secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, la Réunionnaise Maguy Doulet, qui briguait le poste de conseillère parlementaire, mais qui aurait été retoquée par l'Elysée et l'UMP.

Quelles seront vos premières préoccupations ?
Concrètement, ce sont les états généraux puis il y a aussi le dossier des carburants qui arrive. Donc il faut qu’on puisse le régler. Et puis il y a aussi le dossier de l’évolution institutionnelle puisqu’il y a eu un congrès en Martinique. Toutes ces questions, elles sont sur ma table aujourd’hui et avec le chef de l’Etat, on sera amené à les aborder dans les 48 heures et je serai amenée à prendre un certain nombre de positions.
Vous avez été battue aux européennes et finalement, vous êtes nommée…
Il faut analyser le scrutin différemment puisque c’est la première fois que l’UMP a fait un score si important en outre-mer. Même dans la section atlantique, j’ai progressé de plus de 8 points. C’était un challenge. J’ai montré effectivement que les valeurs que porte le chef de l’Etat ont une place aujourd’hui en outre-mer. C’était ça l’objectif de ma candidature. Je suis très contente de voir qu’un Néo-calédonien, Maurice Ponga, est aujourd’hui député européen. C’est une première.
Avez-vous pu joindre votre maman depuis hier soir ?
Je me suis donnée un peu de temps pour préparer ma famille. Vous imaginez que c’était une surprise pour tout le monde. Je rentre dans un autre schéma, un autre mode de vie, il faut que je m’adapte mais je ferai en sorte qu’effectivement ma famille soit protégée.
Lucette Michaux-Chevry a fait une déclaration…
C’est normal qu’elle soit heureuse de la situation qui est la mienne aujourd’hui, mais elle mesure aussi l’importance de la tâche qui va être la mienne.
Verrez-vous M. Domota en Guadeloupe ?
Pour le moment, à ma connaissance, il n’y a pas eu de demande d’Elie Domota. Il est un représentant syndical, à ce titre, je serai amenée à le rencontrer comme l’ensemble des forces vives de la Guadeloupe, à un moment donné. Pour le moment, je n’ai pas eu de relations avec le mouvement du LKP. Au moment où des questions vont se poser, j’espère bien avoir des échanges comme avec l’ensemble des forces vives de la Guadeloupe et de la Martinique ;
Votre réaction à la démission de l’UMP de Gabrielle Louis Carabin ?
C’est un non événement. A travers sa prise de position, ça ne reflète pas une analyse objective, c’est pour d’autres considérations et je n’ai pas envie de commenter au niveau de la presse ce qu’elle a pu dire me concernant. Je n’ai jamais attaqué personne, j’ai fait une campagne par rapport à un projet car je crois qu’il faut faire la politique autrement et je remercie Victorin Lurel parce qu’il reconnaît qu’au travers ce choix, c’est un choix historique. C’est la première fois qu’une Ultramarine occupe ces fonctions et je le remercie à ce titre comme l’ensemble des élus qui ont vu un geste fort du chef de l’Etat dans la reconnaissance des Ultramarins à des postes à responsabilité. Il faut rendre hommage au chef de l’Etat qui a montré qu’il fallait dépasser les préjugés. On va me juger aux actes. Je m’engage fortement dans cette mission.
Quel bilan tirez-vous de l’action d’Yves Jégo ?
Yves Jégo a fait beaucoup de choses en outre-mer. Il a porté une grande loi, la LODEOM et je pense que ça n’était pas facile dans le contexte où il a mené les débats. Je le remercie à ce titre car c’est une vraie réforme. Il a eu beaucoup de courage. On peut reconnaître qu’à travers son action, il a fait progresser un certain nombre d’orientations en outre-mer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

herve 26/06/2009 02:50

Qui vient de fermer la bouche au LKP , c est Nico.Nico trop fort!

Articles Récents