Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 13:50

« Une carte blanche pour fabriquer deux heures d’antenne tous les jours »

Qu’allez-vous faire à I Télévision ?

A I Télé, je vais faire un grand format de l’info puisque j’aurai deux heures de direct tous les jours, du lundi au vendredi avec bien sûr des journaux d’information, du reportage, des invités, des débats, des chroniques… Ce sera une grande session d’infos de 18 à 20 heures. Cette tranche a été celle de Thomas Hugues, puis de Nicolas Demorand et, depuis quelques mois, c’est Maya Lauqué qui s’en occupait parce que Nicolas Demorand est parti en cours d’année.

L’information continue, vous connaissez bien puisque vous êtes passée par LCI…

Je connais bien l’info en continue et, justement, pour moi c’était une envie, une souhait de retrouver cette adrénaline de l’info permanente, instantanée, le fait de pouvoir partir en édition spéciale immédiatement quand il y a un événement, d’être en permanence dans la réactivité , dans l’info très chaude… C’est une excitation qui, pour moi est toujours intacte, donc je suis très heureuse de retrouver ça.

Quand commencez-vous à I Télé et quand terminez-vous à France 3 ?

Je commence à I à la mi-août et on n’a pas encore tout à fait décidé de la date de rentrée, enfin la date à laquelle on va faire cette première. Et France 3, c’est jusqu’au 9 juillet. Dernier journal, le jeudi 9 juillet…

Qu’est-ce qui vous a motivé à quitter une belle place comme celle de présentatrice du JT de France 3 ?

J’avais envie de remise en question, de remise en cause, d’explorer des terrains non pas inconnus, bien sûr, mais un peu différent de ce que je faisais jusqu’à maintenant… C’est vrai que j’ai essayé de le faire à l’intérieur du groupe France Télévision, mais il n’y avait pas de réponse adaptée à mes attentes et j’ai préféré aller voir ailleurs.

Vous vous êtes battue contre le projet de réforme de l’audiovisuel public et on a dit que c’est une des raisons qui aurait poussé à votre départ. Qu’en est-il réellement ?

Ce n’est pas une des raisons qui m’ont poussée à prendre cette décision, du tout ! Et je ne pense pas que le débat se situe là. La direction de France Télévision a compris que j’avais vraiment un souhait profond de changement et le groupe n’était pas en mesure de m’offrir ce pourquoi je voulais changer… Donc voilà, je suis partie ailleurs !

Comment ça s’est fait ?

Je suis allée vers I Télévision. Ce ne sont pas eux qui m’ont approchée, c’est moi qui suis allée vers eux. Je suis allée vers eux comme je suis allée vers d’autres rédactions et leur proposition était la plus intéressante. Je ne parle pas du point de vue financier, mais du point de vue du contenu : avoir carte blanche pour fabriquer deux heures d’antenne tous les jours, c’est à mon avis très stimulant pour n’importe quel journaliste.

Ca fait quoi d’être la présentatrice favorite des Français ?

Si c’est vrai, c’est évidemment très agréable et j’en suis très touchée… Maintenant, ça va ça vient l’amour ! (rires) Il faut pouvoir rester en bonne place dans le cœur des gens et j’espère y arriver.

Vous étiez la première ultramarine à présenter un JT national, quel regard portez-vous sur la première ultramarine à prendre en charge le secrétariat d’Etat à l’Outre-mer ?

Je trouve ça très bien ! On va avoir quelqu’un qui sait de quoi elle parle, j’espère que ça va bien se passer. On a souvent dit que les chefs de gouvernements ne nommaient pas d’Antillais au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer à cause de la rivalité entre les Antillais, je trouvais ça un peu dommage… J’espère qu’il n’y aura pas cette rivalité qui me semble vraiment dépassée et que ça n’empêchera pas le secrétariat d’Etat à l’Outre-mer de fonctionner.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents