Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:35

Ralph Thamar fait sa rentrée au New Morning

« On va danser le boléro ! », prévient-on à l'entrée de la plus antillaise des salles de concert parisien, ce samedi 9 septembre. Sur la scène du New Morning, un piano à queue, une contrebasse,  deux fûts de percu et un ventilateur. « C'est un mec qui déchire », explique une jeune fille à sa copine. Le latin crooner, précédé de ses musiciens, Mario Canonge, Miguel Gomez et le Vénézuélien, Sebastien Jimenez, fait une élégante entrée sur scène. Avec Ralph Thamar et sa silouhette débonnaire, ça commence cool. Un cool crooner qui se pose et sait installer son public dans l'ambiance jazzy et feutrée du cabaret tropical. Il entame Sibonay (Ernesto Lecuona). «  C'est tranquille », lance une spectatrice heureuse. Ca ne danse pas encore. Le silence et l'attention sont religieux, mais ça tourne au bar ! L?impression d'être dans un club de San Juan, La Havane ou Santo Domingo ! « Mon répertoire est un peu particulier, mais il est si beau », souffle Ralph Thamar, pourtant avare d'adresses au public. Avec ses airs à la Peter Sellers, le percussionniste semble donner la mesure à un Tom Jones caribéen ! Ralph chante les yeux fermés, il chaloupe les mots, il chante pour les femmes.

Il entame Pouki, une chanson composée par le Brésilien Solo Gonçalves qui a vécu à la Martinique (adaptée en créole par Gérard Laviny). Les percus frappent une syncope lente, puis l'asymétrie rythmique s'emballe, le groove s'installe. C'est une samba, une rumba, c'est la fièvre latino ! Silence. Une femme crie : Amigo ! » Moi ton pantin démarre. Avec ce twist pantin, Ralph a les accents salvadoriens de Chambre avec vue. Ralph ose, heureusement. La même fan relance son « Amigo ! ».

 

People et confidences

Elle est seule, elle court. Christiane Taubira arrive à l'entracte, aussitôt prise par la main par Evelyne Marlin, LA public relation des artistes antillais de Paris. Elle conduit la députée guyanaise dans la loge de Ralph et Mario, ses amis.

Un scoop : Ralph prépare une réédition de Alma y Corazon. Il chantera en duo avec le Cubain Raul Paz (dont le dernier album est sorti le 29 août). Mais chut ! Au bar, Christian, Poupi et Maritza sont venus saluer l'ami et voisin d'enfance de la baie des Tourelles. Dehors, Kathy Jean-Louis, la belle Robertine qui, jusqu'en 2000, a été l'égérie photographique de Paco Rabane (après Mounia), prend l'air sur le trottoir de la rue des Petites écuries. Non loin d'elle, Max Cilla, le flûtiste des mornes. «  La beauté, le luxe renvoient toujours à l'artistique, mais je m'épanouis pleinement dans le business », assure Kathy, désormais en charge de la gamme phyto-spécifique d'une grande société de cosmétiques capillaires. « J'ai dû laisser mon ami Ralph parce qu'il y a eu un bruit de porte à côté... » Kathy n'achève pas. Elle rejoint la salle et chavire avec elle.

F.-X. G.

Album Alma y Corazon, O+ Music, Distribution Harmonia Mundi

Photos : Régis Durand de Girard

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents